Côte d'Ivoire

Vers l’instauration d’une Commission de dialogue et réconciliation

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Une Commission de dialogue, vérité et réconciliation pourrait permettre de surmonter les conflits entre le Nord et le Sud du pays et de rétablir la paix en Côte d’Ivoire, a estimé dimanche le président Alassane Ouattara, en la présence du Premier ministre Guillaume Soro et de certains membres du groupe des Sages – dont l’archevêque sud-africain Desmond Tutu, l’ancienne présidente d’Irlande Mary Robinson et l’ex-secrétaire général de l’Onu Kofi Annan -, tout en faisant part de son intention de nommer l’ancien Premier ministre Charles Konan Banny à la tête de l’organisme.

Ancien président de la Banque centrale des États d’Afrique de l’Ouest, M Banny, âgé de 69 ans, avait dirigé le gouvernement de transition de 2005 à 2007. M Ouattara a précisé que M Banny serait flanqué de deux leaders religieux, un chrétien et un musulman, pour mener à bien sa fonction.

La délégation du groupe des Sages détachée à Abidjan a quant à elle réitéré son soutien à un processus de réconciliation en Côte d’Ivoire, après plus de quatre mois de crise postélectorale, soldés par la récente arrestation de l’ancien président Laurent Gbagbo.