Côte d'Ivoire

Les soins médicaux pour les victimes du conflit s'intensifient

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Genève/Abidjan (CICR) – Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et la Croix-Rouge de Côte d'Ivoire renforcent leur soutien à des structures médicales dans le pays et mettent en place des cliniques mobiles à Abidjan.

Les récents combats et violences en Côte d'Ivoire ont gravement affecté l'accès aux soins pour des dizaines de milliers de personnes. « De nombreux hôpitaux et centres de santé ont été pillés ou abandonnés et ont un besoin urgent de médicaments, de pansements et d'autre matériel médical », explique Popol Lobo Biduaya, coordonnateur des activités médicales du CICR dans le pays.

Dans l'ouest du pays, mais également à Korhogo, Bouaké et Man dans le nord, San Pedro et Aboisso dans le sud, le CICR a assisté 17 hôpitaux ces derniers jours. Cette aide consiste en des kits de pansements, des médicaments de base, ainsi que des médicaments pour le traitement du paludisme, en particulier la prophylaxie pour les femmes enceintes. Au total, 30 kits de médicaments de base sont distribués dans le cadre de cette opération, permettant chacun de soigner 1 000 personnes pendant trois mois. À Abidjan, une assistance similaire sera encore fournie à plusieurs structures médicales cette semaine.

« Hier mardi, deux cliniques mobiles ont commencé à faire le tour des quartiers à Abidjan pour soulager des malades et blessés », explique M. Lobo Biduaya. « Les déplacés qui se trouvent dans des sites d'accueil dépourvus d'unité sanitaire sont prioritaires, ainsi que les personnes vulnérables dans des quartiers où les centres de santé sont particulièrement démunis. » Chaque clinique mobile comprend un médecin, une infirmière et une sage-femme de la Croix-Rouge ivoirienne.

Depuis le 25 mars, deux cliniques mobiles sillonnent les régions de Toulepleu, Bin Houyé et Zouan Hounien, dans l'ouest de la Côte d'Ivoire à proximité de la frontière libérienne. Elles ont pour l'instant fourni plus de 900 consultations et traitements pour des malades et blessés.

En outre, le CICR et la Croix-Rouge de Côte d'Ivoire poursuivent leur aide d'urgence aux déplacés et autres victimes du conflit dans l'ouest du pays et à Abidjan, en distribuant notamment des vivres et des biens de première nécessité et en facilitant l'accès à l'eau et l'hygiène dans les sites de déplacés.

Informations complémentaires :

Kelnor Panglungtshang, CICR Abidjan, tél. : +225 09 399 404

Steven Anderson, CICR Genève, tél. : +41 22 730 20 11 ou +41 79 536 92 50