Côte d'Ivoire + 1 more

Le PAM met en place un pont aerien afin de renforcer son operation d’urgence en Cote d’Ivoire et au Liberia

Source
Posted
Originally published

DAKAR – Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) prévoit de mettre en place, dans les prochains jours, un pont aérien visant à fournir une assistance alimentaire vitale à des dizaines de milliers de personnes déplacées en Côte d’Ivoire, ainsi qu’aux réfugiés ivoiriens au Libéria voisin.

«Nous devons proposer une bouée de sauvetage humanitaire aux nombreux ivoiriens victimes de pénuries alimentaires, d’un manque d’eau et d’autres vivres essentiels,» a déclaré Josette Sheeran, Directrice exécutive du PAM.

Le PAM achemine cette semaine, par avion, de la nourriture et des vivres depuis le Niger et le Burkina Faso vers Man, dans l’ouest de la Côte d’Ivoire, et Monrovia, au Libéria. L’objectif est de transporter 15,0000 tonnes de céréales, huile végétale et autres denrées alimentaires.

«La dégradation des conditions de sécurité, ainsi que les difficultés liées aux déplacements et aux achats de nourriture en Côte d’Ivoire, sont venues s’ajouter à des conditions logistiques déjà difficiles. Pour l’instant, un pont aérien reste la meilleure option, » a ajouté Mme.Sheeran.

D’autres ponts aériens de biscuits à haute teneur énergétique- destinés à prévenir la faim lors des premiers jours d’une crise alimentaire- et d’équipement logistique - comme des véhicules ou du matériel informatique - ont été organisés depuis Doubaï et Accra.

Le PAM prévoit d’organiser des vols pour du personnel humanitaire vers les villes du nord, comme Bouaké et Man, où certaines agences humanitaires ont déjà transféré leurs opérations. En tant que chef du module logistique, le PAM gère le service aérien humanitaire des Nations Unies (PAM) pour le compte de l’ensemble de la communauté humanitaire. L’agence évalue la possibilité d’utiliser un navire pour transporter plus de nourriture entre les pays de la région.

Malgré la situation sécuritaire difficile et l’absence de couloirs humanitaires sécurisés, le PAM a pu transporter et distribuer 85 tonnes de nourriture à 27 500 déplacés à Duekoué, à l’ouest du pays. Des distributions alimentaires générales sont programmées cette semaine pour atteindre 30 000 personnes déplacées dans la région de Danané.

Dans les régions au nord y compris Bouaké, Bouna, Tiébissou et Korhogo, le PAM distribue des rations mensuelles de vivres à 20 000 déplacés, en s’appuyant sur les stocks alimentaires des programmes existants.

Le PAM a temporairement suspendu des distributions alimentaires à Abidjan et transféré son personnel. Néanmoins, les opérations recommenceront dès que la situation sécuritaire permettra de se déplacer librement dans la ville.

Au Libéria, où plus de 130 000 ivoiriens se sont réfugiés depuis décembre 2010, le PAM est entrain de monter une opération logistique difficile. Celle-ci est compliquée par le mauvais état des routes et des ponts, et par la saison des pluies, le tout dans une zone reculée et inaccessible du pays. L’agence onusienne a modifié et renforcé son opération au Libéria pour venir en aide à 150 000 réfugiés ivoiriens et 36 000 familles d’accueil libériennes, grâce à 25 000 tonnes de nourriture.

Alors que la crise s’aggrave, les opérations d’urgence du PAM font face à un déficit de 16,7 millions de dollars (52%) au Libéria, et de 4,5 millions de dollars (28%) en Côte d’Ivoire. En outre, une opération spéciale de télécommunications, ayant pour objectif de renforcer les capacités logistiques et de communication, est confrontée à un déficit budgétaire de 2,5 million de dollars.

«Nous faisons face à des besoins urgents. Nous avons besoin de l’aide des bailleurs pour venir en aide aux victimes, et ce, des deux côtés de la frontière,» a expliqué Thomas Yanga, Directeur régional du PAM pour l’Afrique de l’Ouest. « Nous craignons de nécessiter un soutien de plus en plus important pour faire face à des besoins humanitaire qui ne cessent de croître quotidiennement.»

Le PAM est la plus grande agence humanitaire au monde. Chaque année, le PAM nourrit plus de 90 millions de personnes dans plus de 70 pays.

Le PAM met maintenant à disposition des flux RSS pour permettre aux journalistes de se tenir au courant des dernières dépêches, vidéos et photos au fur et à mesure que celles-ci sont publiées sur WFP.org.

Pour plus de détails, veuillez consulter : http://fr.wfp.org/news/feed

Pour plus d’informations, veuillez contacter (adresse e-mail : prénom.nom@wfp.org):

Malek Triki, PAM/Dakar, Tel. +221 33 849 6500, Mob. +221 77 637 5964

Gregory Barrow, PAM/Rome, Tel. +39 06 6513 2330; mobile +39 348 1325018

Caroline Hurford, PAM/Londres, Tel. +44-20-72409001, Mob. +44-7968-008474

Bettina Luescher, PAM/New York, Tel. +1-646-5566909, mobile+1-646-8241112

Jennifer Parmelee, PAM/Washington, Tel. +1-202-6530010 ext. 1149; mobile +1-202-4223383

Emilia Casella, PAM/Geneva, Tel. +41 229 178564; mobile +41 792 857304

Marie Wentzell, PAM/Paris, Tel. +33 (0) 1 45 68 49 22