Côte d'Ivoire

Insécurité et crise humanitaire: de nouvelles mesures

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

“Je ne retournerai jamais chez moi tant que ces adolescents de 12 et 13 ans que je connais bien ne seront pas désarmés. Nous avons tous peur, car trop d’armes circulent ici”, déclare Justine Gueu, une des innombrables déplacés installés à la mission protestante et au centre catholique de Duékoué (Ouest), qui, selon les estimations faites sur le terrain par les antennes de l’Onu, abritent encore respectivement 1040 et 27.503 personnes.

La mission locale des Nations Unies (Onuci) souligne quant à elle la précarité des conditions d’existence des déplacés internes, dépourvus de vivres, d’eau potable et de médicaments à suffisance.

Après quatre mois de crise postélectorale, soldée par un bilan officiel de 3000 victimes, le nouveau président Alassane Dramane Ouattara a fixé le rétablissement de l’ordre et la réconciliation nationale parmi les priorités de son gouvernement. Un recensement a par ailleurs commencé dimanche dans les rangs de l’armée afin de freiner la circulation des armes, à partir de l’identification des membres des anciennes Forces de défense et sécurité (ancienne armée), des ex-rebelles des Forces nouvelles, dont un grand nombre s’est joint aux Forces républicaines (nouvelles armée) – dont les effectifs sont estimés à hauteur de 9000 –, desdits Jeunes Patriotes et des mercenaires libériens fidèles à l’ancien président Laurent Gbagbo.

En attendant, les exportations de cacao ont repris depuis lundi au port d’Abidjan, à l’issue de longues semaines d’embargo observé par l’Union européenne (UE). Avec la production de café, la filière du cacao représente 40% du Produit interne brut (Pib).

Le président a également souscrit à l’instauration d’une Haute autorité de la communication audiovisuelle (Haca), à la place du Conseil national précédent. C’est Ibrahim Sy Savané, ancien ministre de la Communication et proche collaborateur du Premier ministre Guillaume Soro, qui a été nommé à la direction du nouvel organisme.