Côte d'Ivoire

Importance d'une réponse humanitaire adéquate en Côte d'Ivoire

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published

Attachments

(New York/Accra, 5 avril 2011): La paix et la stabilité de l'Afrique de l'Ouest sont mises à l'épreuve par la crise ivoirienne et si la communauté internationale ne se mobilise pas immédiatement pour répondre aux besoins humanitaires, c'est une région entière qui pourrait être touchée, a déclaré la Secrétaire générale adjointe aux affaires humanitaires et Coordonnatrice des secours d'urgence, Mme Valerie Amos, à la fin de sa visite de deux jours dans le pays.

Hier, Mme Amos était à Duékoué, village où ont eu lieu de terribles exactions et les plus sérieuses violations des droits de l'homme depuis le début de la crise il y a quatre mois. Plus de 200 corps y ont été découverts.

"Je suis venue à Duékoué pour constater l'ampleur de la crise. J'ai entendu des témoignages de personnes qui ont eu la chance d'avoir survécu. Elles sont apeurées et traumatisées et cherchent de l'aide auprès de la communauté humanitaire," a déclaré Mme Amos. Elle a souligné la nécessité de protéger ces populations mais également de pourvoir à leurs besoins en nourriture, eau, abris et hygiène.

Lors de ses rencontres avec les travailleurs humanitaires, Mme Amos a également abordé la pertinence de l'aide fournie et les difficultés des organisations humanitaires à opérer dans l'ouest, région connue depuis longtemps pour être la plus instable de Côte d'Ivoire.

Aujourd'hui, le Coordonateur aux Secours d'Urgence, Mme Amos, s'est rendue à Man où elle a rencontré des personnes déplacées et des travailleurs humanitaires.

"Il ne peut y avoir de paix et de sécurité en Afrique de l'Ouest s'il n'y a pas la paix et la sécurité en Côte d'Ivoire. Les conséquences sociales, économiques et humanitaires de la crise ivoirienne seront écrasantes si nous n'apportons pas au pays le soutien dont il a besoin ", a déclaré Mme Amos.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.