Côte d'Ivoire

Faits et chiffres 2012

Attachments

Quelques chiffres concernant les activités du CICR en Côte d'Ivoire

Durant l'année 2012, le CICR a :

Santé

  • assuré, en étroite collaboration avec la Croix-Rouge de Côte d'Ivoire, environ 41 000 consultations et administré 110 000 doses de vaccins grâce à la clinique mobile déployée sur l'axe Bloléquin – Goya ;
  • apporté une assistance au Centre hospitalier régional de Guiglo, aux hôpitaux de Bloléquin et Toulepleu et à quatre centres de santé (Doké, Zéaglo, Sahibli et Péhé), permettant d'assurer plus de 25 000 consultations, 400 hospitalisations et 550 accouchements, et d'administrer 22 000 doses de vaccins ;

Assistance aux personnes déplacées et rentrées chez elles

  • fourni une assistance alimentaire à plus de 7 000 personnes déplacées ou rentrées chez elles, dans 89 villages des départements de Zouan Hounien, Bangolo, Toulepleu, Bloléquin, Sassandra et Danané ;
  • permis à plus de 30 000 personnes rentrées chez elles de nettoyer 5 000 hectares de plantations de café et cacao dans le cadre d'un programme « argent contre travail », dans 39 villages du département de Zouan Hounien ;
  • distribué 165 tonnes de semences et du matériel agricole à plus de 34 000 personnes rentrées dans 59 villages des départements de Toulepleu, Bloléquin, Bangolo, Sassandra et Danané ;
  • distribué plus de 20 millions de francs CFA à 204 femmes soutiens de famille pour leur permettre d’entreprendre des activités génératrices de revenus dans les villes de Duékoué, Bloléquin et Sinfra ;
  • construit 450 maisons au profit de plus de 3 500 personnes à Toulepleu, Bloléquin, Sassandra, Bin-Houyé et Zouan-Hounien ;

Accès à l'eau potable

  • installé 11 nouvelles pompes à motricité humaine dans la sous-préfecture de Tiobly (Toulepleu) et sur l'axe Lakota – Sago, au bénéfice de plus de 12 000 personnes ;
  • réparé 30 pompes dans 16 villages de la sous-préfecture de Bangolo, au profit de 14 000 personnes ;

Rétablissement des liens familiaux

  • permis à 122 enfants non accompagnés, réfugiés dans les pays voisins, de retrouver leurs parents ;
  • distribué plus de 1 000 messages Croix-Rouge à Guiglo, à Man et dans d'autres régions du pays ;

Personnes privées de liberté

  • visité plus de 7 900 détenus au cours de 193 visites dans 69 lieux de détention, provisoires et permanents ;
  • suivi individuellement 447 personnes détenues dans des lieux de détention provisoires ;
  • mis en place un système de surveillance nutritionnelle dans les maisons d'arrêt et de correction. Un soutien sous forme de nutrition thérapeutique a été apporté à 427 détenus ;
  • pris en charge, sur les plans médical et nutritionnel, 199 cas de béribéri enregistrés dans 10 maisons d'arrêt ;
  • effectué des travaux de réhabilitation des cuisines et des systèmes de distribution d'eau et d'assainissement dans 12 maisons d'arrêt, au bénéfice de plus de 4 600 détenus ;

Promotion des principes humanitaires

  • régulièrement organisé des activités de promotion des principes humanitaires en faveur des porteurs d'armes, de la société civile, des médias et d'autres acteurs influents ;
  • sensibilisé aux principes humanitaires plus de 2 500 éléments des forces armées ;
  • soutenu l'intégration du droit international humanitaire (DIH) dans les écoles militaires, au bénéfice d'environ 1 360 élèves ;
  • appuyé la création d'une cellule de DIH au sein de l'État-major général des armées en formant 20 instructeurs au sein de l'armée et de la gendarmerie nationale.