Côte d'Ivoire

Compte-rendu du point de presse hebdomadaire de l'ONUCI

Source
Posted
Originally published
Une délégation du Conseil de sécurité des Nations Unies est attendue le 18 juin à Abidjan pour une visite d'un jour, a annoncé jeudi dans la capitale économique ivoirienne, le porte-parole de l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI), Hamadoun Touré.

Intervenant au cours du point de presse hebdomadaire de la mission, M. Touré a estimé que cette visite soulignait l'intérêt permanent de la Communauté internationale pour le dossier ivoirien ainsi que son appui constant à la mise en œuvre de l'Accord de Ouagadougou signé le 4 mars dernier par le Président Laurent Gbagbo et le Secrétaire général des Forces Nouvelles. Il a indiqué que le Conseil rencontrerait ces deux hautes personnalités au cours de sa visite qui s'achèvera par une conférence de presse, le 19 juin 2007.

Le porte-parole a également indiqué que le Chef de la mission par intérim de l'ONUCI, M. Abou Moussa était actuellement à Abuja au Nigeria pour assister à la session ministérielle du Conseil de Médiation et de Sécurité de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO). La réunion, a-t-il ajouté, sera suivie du sommet de la CEDEAO et va examiner l'évolution du processus de paix en Côte d'Ivoire.

Evoquant les activités de l'ONUCI, M. Touré a annoncé la tenue à Bouaké, du 15 au 16 juin, d''un séminaire à l'attention des médias sur la gestion de l'information en période électorale. Il fait suite à une rencontre similaire à Abidjan qui a pris fin mercredi après trois jours d'échanges avec une vingtaine de participants. Le but de cette formation est de « doter les journalistes ivoiriens d'outils appropriés pour assurer une couverture professionnelle des élections, une des périodes les plus sensibles dans la vie d'une nation, encore plus sensibles dans une période post-crise » a-t-il expliqué.

Le Chef de la Section Désarmement, Démobilisation et Réinsertion (DDR) de l'ONUCI, Jean-Luc Stalon a, pour sa part, fait le point de la situation du Désarmement et Démantèlement des Milices (DDM) à l'Ouest. Il a évoqué la série de réunions avec le Centre de Commandement Intégré (CCI), l'Etat-major des FDS et le service de la Primature, suivies des échanges avec les autorités préfectorales et les responsables des groupes d'auto défense au cours d'une tournée dans l'ouest. Estimant que « la volonté politique existe », M. Stalon a assuré que « le DDM pourrait reprendre bientôt ». Dans ce cadre, il a souligné que « l'opération allait être consolidée selon les procédures et les modalités nécessaires à ce genre de processus, de manière à le rendre crédible et transparent »..

M. Stalon a, par ailleurs, rappelé que l'ONUCI était aux côtés du Centre de Commandement Intégré (CCI) où elle joue un rôle de supervision afin de s'assurer que le processus se déroule dans les normes.