Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire: Recrudescence des affrontements entre les soldats français et les rebelles

Source
Posted
Originally published
ABIDJAN, 22 janvier (IRIN) - Des soldats français et des rebelles non identifiés se sont affrontés mardi à Duékoué, une ville de l'ouest ivoirien. Deux soldats français ont été blessés, a déclaré mercredi à IRIN le porte-parole de l'armée française, le lieutenant colonel Ange-Antoine Lecia. M. Lecia, qui a ajouté qu'il s'agissait d'une légère escarmouche d'une dizaine de minutes, a estimé que 10 rebelles ont été « mis hors service ». Il n'a pas pu dire à quel groupe rebelle appartenaient les combattants.
Deux groupes armés ont surgi sur la scène à l'ouest de la côte d'Ivoire à la fin novembre. Ils ont affronté à plusieurs reprises les soldats français et ivoiriens. Les deux groupes, le Mouvement pour la Justice et la Paix (MJP) et le Mouvement Populaire Ivoirien du Grand Ouest (MPIGO), ont néanmoins signé il y a une semaine un accord de cessation des hostilités. M. Lecia a indiqué qu'un petit nombre d'éléments armés se comportait davantage comme des « bandits » sans aucune sorte de commandement. La situation sur le terrain dans la région est « quelque peu confuse », a-t-il commenté à IRIN.

L'accrochage de mardi est le deuxième incident depuis le début de la table ronde à Paris. Les discussions, amorcées le 15 janvier, doivent s'achever vendredi. D'après les médias, les principales formations politiques et les groupes rebelles ivoiriens sont convenus en principe de modifier certains aspects de la Constitution ivoirienne, et d'autres aspects politiques qui, de l'avis des partis d'opposition et des groupes rebelles, sont à la base de la crise.

La table ronde sera suivie, samedi et dimanche, d'un sommet des Chefs d'Etats ouest-africains et d'autres responsables de haut niveau. Le Secrétaire Général de l'ONU, Kofi Annan, ainsi que le président ivoirien Laurent Gbagbo, sont attendus à la conférence, qui se tiendra à Paris.

En Côte d'Ivoire, l'Envoyée humanitaire de l'ONU, Carolyn McAskie, a conclu mardi une visite dans les villes clé affectées par le conflit. Mme McAskie a visité Daloa et Guiglo, deux villes de l'ouest o=F9 environ 6 000 réfugiés libériens vivent dans le camp de réfugiés de Nicla. McAskie, qui est la Coordinatrice adjointe du système de l'ONU pour les secours d'urgence, doit également rencontrer le président Gbagbo à Abidjan. Elle se rendra dans les pays voisins au début de la semaine prochaine.

[FIN]

IRIN-WA
Tel: +225 22-40-4440
Fax: +225 22-41-9339
Email: IRIN-WA@irin.ci

[Les informations contenues dans ce bulletin vous sont parvenues via IRIN, un département d'informations humanitaires des Nations Unies, mais ne reflètent pas nécessairement les vues des Nations Unies ou de ses agences. Si vous réimprimez, copiez, archivez ou renvoyez ce bulletin, merci de tenir compte de cette réserve. Toute citation ou extrait devrait inclure une référence aux sources originales. Les rapports d'IRIN sont archivés sur internet sous : http://www.irinnews.org. Toute utilisation par des sites web commerciaux nécessite l'autorisation écrite d'IRIN. ]

Copyright (c) UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs 2003