Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : ONUCI, IRC sensibilisent contre les abus faits aux femmes à Diahouin

Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Duékoué, le 08 janvier 2010... L'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) et International Rescue Committee (IRC) ont sensibilisé, vendredi 8 janvier, la population de Diahouin, village du département de Duékoué, à la lutte contre les violences basées sur le genre, suite au viol d'une fillette de 3 ans, la semaine dernière, par un quinquagénaire de ce village.

L'ONUCI, et l'IRC, une organisation humanitaire internationale, ont présenté aux populations, sorties massivement, la définition de ce genre de violence, des statistiques, les conséquences de tels abus et les étapes que les victimes doivent suivre.

Vingt-deux (22) filles mineures en moyenne ont été violées, les cinq dernières années, dans le département de Duekoué, situé à environ 484 kilomètres au nord-ouest d'Abidjan, ont indiqué Joseph Di-Gbeu et Madame Kouadio de l'IRC. Ils ont dénoncé les facteurs qui favorisent ce genre de comportement, notamment l'alcoolisme, la drogue, l'ignorance juridique, l'impunité, les règlements à l'amiable et la pesanteur de la coutume. Le VIH/Sida, les MST, la crainte des autres... seraient les conséquences auxquelles s'exposeraient les victimes.

Les fonctionnaires d'IRC ont noté les conséquences auxquelles s'exposent les victimes de viol, notamment les maladies infectieuses et vénériennes. Ils ont expliqué le rôle de leur organisation non-gouvernementale dans le cadre de l'assistance apportée aux victimes. « L'IRC prend en charge les victimes de viol à travers les consultations, les soins et certificats médicaux gratuits », ont-ils indiqué.

Pour sa part, Flora Toualy de la section des Droits de l'homme de l'ONUCI, a mis en garde contre les violences faites aux femmes. « Battre sa femme est interdit par la loi ; la victime peut porter plainte », a-t-elle averti. Elle a, par ailleurs, présenté le mandat et les activités de sa division, qui contribue à la promotion et la protection des droits de l'homme ainsi que la valorisation des droits des victimes.