Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : OCHA Rapport Hebdomadaire No. 35 - 29 août au 02 septembre 2007

Format
Situation Report
Source
Posted
Originally published

Attachments

I. Situation politique et sécuritaire

Relance de l 'économie dans le CNO

Lors de l'inauguration officielle l'agence régionale de la BHCI intervenue le 31 août 2007 à Bouaké, le Ministre de l'économie et des finances a indiqué que le redéploiement des services financiers et bancaires dans la zone Centre-Nord-Ouest (CNO) permettrait la normalisation de l'économie et soutiendrait le processus de la réunification nationale commencé lors de la signature de l'Accord de Paix de Ouagadougou en mars dernier.

Le même jour, le Ministre de l'économie et des finances a visité les structures financières de Korhogo particulièrement le Bureau du Trésor dont les locaux viennent d'être réhabilités et sa réouverture attendue très prochainement. Les exploitants de la filière cotonnière attendent de pied ferme l'ouverture du Bureau du Trésor, cadre dans lequel pourraient s'effectuer les paiements des arriérés dus aux agriculteurs de la zone prévus au courant de la semaine qui commence le 3 septembre. Les bâtiments des Douanes et ceux du Contrôle Financier sont aussi en cours de réhabilitation. Le Ministre a visité aussi les installations de la Banque Nationale d'Investissement (BNI), la Banque de l'Habitat de Côte d'Ivoire (BHCI) dont les travaux sont presque achevés.

Par ailleurs, l'Union européenne avait financé les travaux de réhabilitation du Bureau du Trésor, du District Sanitaire et de la Direction Régionale de la Santé à Odienné, qui sont en cours de finalisation. La remise de clés est prévue au courant de septembre 2007.

Insécurité dans le CNO, patrouilles renforcées

Denguelé

Les patrouilles mixtes FAFN et la Police de l'ONUCI, un contingent français de la Force Licorne sillonne les grands axes routiers de la Région du Denguélé, notamment aux endroits où des cas de braquages fréquents étaient signalés les semaines passées.

18 Montagnes

Les FAFN indiquent avoir renforcé les patrouilles nocturnes avec sept équipes organisées en vue d'améliorer la sécurité dans la ville de Man. Mais rien ne garantit les vols nocturnes avec effraction qui ont diminué cette semaine. La situation demeure imprévisible.

Les autorités locales à Danané indiquent que la forte présence militaire dans la ville n'aurait aucun lien avec les bruits faisant état d'infiltrations armées à partir du Libéria ainsi que la recrudescence d'insécurité avec des cas de barrages nocturnes enregistrés ces dernières semaines.

Il ne s'agirait pas d'une quelconque situation d'alerte, plutôt que de manœuvres militaires dans le but de mieux assurer la sécurité des populations.

Moyen Cavally

Le 30 août 2007, les populations à Guézon (sur l'axe Guiglo-Bloléquin) auraient emporté un lot de 15 tonnes de vivres du PAM destinés aux personnes récemment retournées. Des incompréhensions entre le chef du village et l'ANADER, partenaire du PAM serait à l'origine de ce pillage. Le sous-préfet de Guiglo et l'ONUCI suivent la situation.

Le 29 août 2007, à Bleni Meouin, dans la sous-préfecture de Dieouzon (ex-Zone de Confiance), un individu aurait tiré à bout portant sur un membre d'une autre ethnie qui est mort sur place. La brigade mixte qui s'y est rendu juste après l'incident n'a pas pu appréhender l'assassin présumé. Cet incident risque d'entamer la cohésion intercommunautaire qui s'installait au sein de deux communautés.

Le 28 août 2007, le HCR, OCHA et l'IRC ont effectué une mission de suivi dans le Zou. Il ressort de cette mission que les incidents sécuritaires deviennent fréquents sur l'axe Tié Iné - Diourouzon - Géhiébly (sud-ouest de Bangolo). Il a été signalé des braquages perpétrés par des hommes armés masqués qui opèrent régulièrement sur cet axe. On rappelle que le 3 août 2007, un enfant a été touché au ventre par balle et transporté en urgence à l'hôpital. Le 5 août 2007, un homme a été tué. Les cas de cambriolage à domicile sont aussi signalés dans les villages, ciblant particulièrement le petit commerce ainsi que les écoles. La gendarmerie de Bangolo affirme avoir interpellé 32 malfaiteurs dans la seule semaine du 20 au 28 août 2007.

Dans la nuit du 27 au 28 août 2007, aux environs de 1 heure du matin, le bataillon béninois de l'ONUCI en patrouille a été bloqué à un point de contrôle érigé par des jeunes qui organisaient la sécurité de leur quartier à Guiglo. Les jeunes, qui ont ensuite laissé passer la patrouille sans incident majeur, avaient affirmé agir sur l'ordre du commissaire de la police de Guiglo. Saisi de l'affaire, le commissaire de Police de Guiglo aurait reconnu avoir été informé que des jeunes se sont organisés pour sécuriser les quartiers mais il ne leur a jamais donné l'ordre d'empêcher les patrouilles de l'ONUCI.

Deux gangsters réputés auraient été maîtrisés au courant de la semaine dans l'ex-Zone de Confiance. Behe Aristide a été interpellé le 26 août 2007 aux environs de 2 heures du matin par la Brigade mixte de Bangolo. Tandis que Sondjiré Kambiré a été appréhendé la veille, soit le 25 août 2007, par les populations de Guézon et conduit à la Brigade mixte de Bangolo. Lors de son arrestation, ce dernier détenait un fusil de fabrication artisanale « calibre 12 », d'une cagoule et du cannabis. L'enquête en cours a révélé que Sondjiré serait un élément des Forces Armées des Forces Nouvelles (FAFN).

Savanes

Face à la recrudescence du banditisme, les informations font état de ce que les autorités FN auraient fait appel aux Dozos (chasseurs traditionnels armés) pour renforcer la sécurité dans les artères de la ville de Korhogo. Des dispositions auraient été prises quant à la rémunération des Dozos, impayées depuis plusieurs mois et dont le travail relativement sécurisé la ville et ses environs.

Par ailleurs, la section Droits de l'homme de l'ONUCI/Korhogo en collaboration avec la Police de l'ONUCI, a organisé le 30 août 2007 une formation sur le respect des Droits de l'Homme à l'intention des Dozos.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.