Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : OCHA Rapport Hebdomadaire No. 35

Format
Situation Report
Source
Posted
Originally published
28 août - 03 septembre 2006

I. Situation politique et sécuritaire

OCHA-Man rapporte que des braquages et des incidents de sécurité continuent et prennent des proportions de plus en plus inquiétantes dans la zone de confiance sur l'axe Bangolo-Duekoue. En effet, en dépit des fréquentes patrouilles des forces impartiales, les actes de banditisme sont régulièrement observés. Cette semaine, on a déploré deux (2) morts et sept (7) blessés dans les localités de Baoubly, Diahouin et Délobly. En général, ces actes sont perpétrés sur les cars et les mini-bus de transport en commun dans le but de dépouiller les passagers de leurs biens. Il faut également noter que cette insécurité grandissante affecte considérablement la cohésion sociale et ravive les tensions entre communautés dans la zone de confiance.

Le 26 août 2006, des attaques à l'arme à feu dans la zone de Baoubly, Diahouin et Délobly se sont soldées par 2 morts et des blessés. Le même jour, une autre attaque dans la zone a fait 1 mort. Le 29 août 2006, une attaque à Bahibly a fait 7 blessés tous des jeunes guérés. L'information a été confirmée le vendredi 1er septembre à Bangolo par des ressortissants dudit village lors de la rencontre entre OCHA-Duekoué et les déplacés de divers villages. Face à la recrudescence des attaques surtout sur les axes Duekoué-Bangolo et Duekoué-Guezabo, l'ONUCI a contacté le Gouverneur militaire pour rencontrer tous les leaders de jeunes agissant sur ces axes en vue d'une sensibilisation.

Le 01 septembre 2006, la ministre française déléguée à la Coopération, Brigitte Girardin, en visite en Côte d'Ivoire a réaffirmé la nécessité « d'élections libres et démocratiques » à terme. La ministre a déclaré que sa visite présentait une occasion privilégiée pour son pays d'apporter de nouveaux signes tangibles et concrets du soutien résolu au processus de sortie de crise. Mme Girardin et M. Banny ont signé une convention par laquelle la France s'engage à verser 7,7 millions d'euros (5 milliards de FCFA) pour « l'appui à l'insertion sociale et professionnelle des jeunes » en Côte d'Ivoire.

Le 02 septembre 2006, le ministre de l'Environnement et des Eaux et Forêts, M. Jacques Andoh, a déclaré publiquement que des déchets toxiques ont été déversés sur Abidjan. Dans cette déclaration où les circonstances exactes de cet incident n'ont pas été détaillées, le ministre a annoncé de la mise sur pied d'un Comité Interministériel chargé des aspects juridiques et scientifiques de cette question de pollution. Le ministre, au nom du Gouvernement, a rassuré la population et a promis que tout serait mis en œuvre pour aboutir à des poursuites judiciaires et à une prise en charge totale des victimes.

Selon les médias nationaux, il s'agit de déchets toxiques composés notamment de l'acide sulfurique et des éléments chlorés, déchargé d'un bateau dans le port d'Abidjan.

II. Situation Humanitaire

Accès humanitaire

HCR Guiglo a annoncé le démarrage effectif par l'organisation allemande Gesellschaft für Technische Zusammenarbeit (GTZ), des travaux de réhabilitation des 4 ponts Pekan-Barrage dans la localité de Touleupleu (région du Moyen Cavally). Selon le HCR, ces ponts faciliteront les activités de rapatriement des réfugiés libériens.

Mouvement des populations

OCHA-Man rapporte que certains déplacés parmi les 120 personnes, ayant trouvé refuge à Bangolo (région des 18 montagnes) après les affrontements inter-communautaires dans le village de Binao (zone de confiance) le 23 août 2006, ont commencé à retourner chez eux. Lors d'une visite des sites des projets FAO dans la zone, financés par le gouvernement suédois, la mission conjointe de PNUD, FAO, et OCHA a rencontré certains retournés spontanés dans la zone de confiance. Ces derniers (les hommes) ont rapporté à la mission qu'ils sont revenus pour préparer les conditions de retour de leurs familles et que le retour des femmes et des enfants sera envisagé plus tard, une fois les conditions de vie et sécuritaires réunies.

Le 1er septembre 2006, à Bangolo, OCHA Duékoué a animé une rencontre avec environ 80 personnes déplacées venues de 15 villages et campements environnants (Dieouzon, Douépké, Gonié, Baïbly, Gohouo zagna, Gloplou, Gbaebly etc). Les déplacés ont confirmé à OCHA leur désir de rentrer dans leurs villages et campements respectifs (lesquels ont été quittés en mai 2006 suite aux tensions inter-communautaires), souhaitant un accompagnement dans la résolution de certaines conditions à savoir:

- L'appui à la sécurisation de la zone;

- La mise en route d'un processus de réconciliation entre eux et la communauté considérée comme « étrangère »;

- La mise en place de comités de surveillance et comités de paix dans tous les villages;

- La nécessité de sanctions rigoureuses envers tous ceux qui se rendraient coupables et appréhendés;

- Les mesures d'accompagnements en matière d'abris, d'alimentation, d'appui à la production, de santé et de scolarisation des enfants.

Santé, incl. Nutrition et VIH/SIDA

Dans le cadre de ces activités de lutte contre le VIH/SIDA, l'UNICEF en partenariat avec l'ONG AKWABA, a organisé un atelier de formation sur la prévention de la transmission du VIH/SIDA de mère à enfant (PTME) dont la phase théorique s'est déroulée du 28 août au 02 septembre 2006 à Korhogo. Cette formation a réuni 18 agents de santé (sage femmes, médecins, infirmiers et assistants sociaux). Les structures sanitaires de la ville intégreront la PTEM dans leurs activités afin de contribuer à la réduction de la transmission mère - enfant du VIH/SIDA et à la réduction de la morbidité et de la mortalité des enfants nés de mères séropositives. La phase pratique de cette formation est prévue pour la période du 04 au 08 septembre 2006 au Centre Hospitalier Régional (CHR) et au dispensaire Petit Paris de Korhogo.

Du 03 au 06 septembre 2006, l'UNICEF, organise avec les partenaires du secteur Santé, un atelier sur l'élaboration du PUR 4 (Programme d'urgence de réhabilitation post-crise phase 4) qui guidera le Ministère de la Santé et de l'Hygiène Publique vers le développement et les possibilités d'appui dans le cadre du FED (Fond Européen de Développement). Cet atelier répond au souci d'assurer une meilleure analyse des problèmes dans le domaine de santé publique, une bonne formulation des objectifs et des résultats à atteindre. UNICEF soumettra par la suite une proposition du PUR 4 à l'Union européenne.

Au cours de la période sous revue, OCHA-Bouaké a été informé que MSF-France a enregistré un cas de méningite la semaine dernière au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Bouaké. Il s'agissait d'une personne de sexe féminin âgée de 14 ans. A la réunion inter-agences où l'information a été partagée, l'OMS a recommandé un suivi de la situation.

Les autorités des Forces armées des Forces Nouvelles (FAFN) à Man planifient une série d'actions visant à faire face à la propagation de VIH/SIDA parmi leurs effectifs. A cet effet, avec l'appui de l'ONG PSI (Population Service International), le service médical des FAFN de la zone Ouest, a organisé un séminaire à l'attention de 46 de leurs éléments venus de Man, de Logoualé et de Danané (région des 18 Montagnes). Les bénéficiaires de la formation, considérés comme des pairs-éducateurs, serviront de relais dans l'éducation des autres éléments des FAFN sur le mode de transmission et de prévention de la maladie.

Education

Les examens scolaires se sont déroulés du 28 août au 02 septembre 2006 dans les zones sous contrôle des FN. Conformément aux informations de l'UNICEF, les épreuves se sont passées normalement dans l'ensemble. A la date du 01 septembre 2006, le taux de présence chez les candidats se situait entre 89 et 95%, selon les observateurs du SNU. Un point plus précis sur les présences et les absences sera fait plus tard une fois tous les rapports reçus. L'UNICEF souligne quand même, que les membres des différents secrétariats et bon nombre d'examinateurs/surveillants des centres d'examen ont fait montre de beaucoup de conscience professionnelle. Ils ont surveillé correctement en faisant barrage à toutes les velléités de fraude.

Le ministre de l'Education Nationale, Amani N'Guessan, a effectué une visite rapide de certains centres d'examen dans la zone FN dans le cadre de sa tournée pour le suivi des examens de fin d'année dans cette partie du pays. Dans chaque centre le ministre a adressé un message aux élèves et rencontré les membres des différents secrétariats avec qui il a échangé sur les conditions de travail.

Eau et assainissement

Au cours de la période sous revue, le Comité International de la Croix Rouge (CICR) a apporté un appui à la Société de distribution d'eau de la Côte d'Ivoire (SODECI) pour la réparation de trois (03) stations de traitement de l'eau dans les localités de Dabakala, Katiola, Niakara (région de la Vallée du Bandama) en vue de permettre la fourniture d'eau aux populations locales.

Les agences du système des Nations Unies déployées à Odienné (région de Denguelé) ont rencontré le jeudi 31 août 2006 le responsable de l'ONG Aliséi en charge du projet d'assainissement de la ville. Pendant la réunion le point a été fait sur des différentes actions menées dans le cadre du projet divisé en deux (2) étapes, la prochaine étape qui porte sur l'enlèvement des ordures et le curage des caniveaux pourrait démarrer à la mi-septembre 2006. Il a été rapporté que OCHA et le PNUD ont signé chacun une convention avec Aliséi. Le financement accordé par OCHA est de $ 25,326 et celui du PNUD est de FCFA 1.418.000 ($ 3000). Le projet bénéficie d'un apport en matériel du commandant de la zone et du Conseil Général, il s'agit, notamment, de 100 machettes, 10 limes et 20 fourches et râteaux.

Protection

Le 29 août 2006, cent sept (107) orphelins et enfants vulnérables (OEV) de 6 à 10 ans de Man et environs, encadrés par l'ONG CARITAS, viennent d'achever 10 jours de colonie de vacance par une cérémonie en présence des organisations humanitaires, des autorités locales et des parents. La colonie dont le thème était « faire la paix autour de soi » a été ponctuée par des messages de paix, de tolérance, de réconciliation, de cohabitation pacifique et de cohésion sociale à travers des chants, poésies et sketches. Trois (3) de ces enfants ont été primés pour leur application, comportement et pour le contenu de leur message de paix. Selon la directrice de la CARITAS, cette colonie de vacances s'inscrit dans le cadre des activités d'encadrement de ces enfants rendu vulnérables du fait du SIDA.

Une mission du HCR conduite par Mme Esmée de Jong, coordonnateur régional du HCR sur le VIH/SIDA, a séjourné dans la région du Moyen Cavally du 01 au 02 septembre 2006 et a visité notamment le camp de réfugiés Nicla afin d'avoir une idée des activités de protection surtout dans le domaine du VIH/SIDA menées dans la région. Par ailleurs, le HCR Guiglo a rapporté le rapatriement prochain de 600 réfugiés libériens programmé pour la semaine prochaine à partir de Danané.

Le 30 août 2006, OIM a lancé à Kaadé (région du Moyen Cavally), en partenariat avec CARE International et autorités administratives de la ville de Guiglo un tournoi de football baptisé « Tournoi de Paix et de Réconciliation » dans le cadre de ses actions en faveur de la cohésion sociale. Ce tournoi regroupe la jeunesse de 14 villages de l'axe Guiglo-Bloléquin regroupés en 4 cantons et les personnes déplacées internes abritées au CATD de Guiglo et durera jusqu'au 28 septembre 2006.

Sécurité alimentaire

Au cours de la période sous revue le PAM Guiglo a achevé la distribution des vivres aux personnes déplacées du Centre d'accueil et de transit (CATD). Au total, 109 tm de vivres ont été fournies aux 6790 personnes.

Mobilisation des ressources (03 septembre 2006 selon FTS)

Pas de nouvelles contributions.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.