Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : L'ONUCI sensibilise trois lycées du district d'Abidjan à la culture de la paix

Source
Published
Le lycée municipal de Koumassi a abrité ce mercredi 20 juin, la dixième étape de la caravane de sensibilisation des élèves à la culture de la paix, organisée par l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI).

Le thème de cette étape qui a rassemblé des milliers de jeunes venus du lycée municipal de Marcory et du lycée Moderne de Port-Bouet, portait sur « les droits des jeunes dans le processus de paix. »

A cette occasion, la Directrice de l'Information publique, Madame Margherita Amodéo, qui dirigeait la délégation de l'ONUCI, a exhorté les élèves a s'engager résolument sur la route de la paix et à être partout et à tout moment, de dignes agents de paix.

Estimant que les droits des enfants, des jeunes étaient violés dans chaque pays en conflit, la directrice de l'information a rappelé que cette situation interpellait jeunes et adultes, et rendait encore plus urgentes les actions qui permettraient de retrouver la chemin de la paix et de la réconciliation en Côte d'Ivoire.

Dans ce cadre, elle a invité les jeunes à savoir relever le défi et à poser des actes concrets pour que la paix tant souhaitée revienne définitivement dans le pays.

Auparavant, le proviseur du lycée municipal de Koumassi, Madame Koua Asseme Adah, a insisté sur la vocation de l'école, qui est un lieu de rassemblement de tous les éléments à priori disparates de la société. « N'est ce pas que les amitiés les plus sincères, franches et durables se tissent entre les hommes sur les bancs de l'école ? » s'est-elle interrogée, indiquant que l'ONUCI initiait des actions fortes dans ce sens.

Le conseiller municipal, Monsieur Kouassi N'clo a, pour sa part, invité tous les élèves de sa commune à emprunter la route de la paix pour le bonheur des couches sociales, en abandonnant la violence, et a souhaité que l'éducation des enfants débouche sur la paix.

Tout comme Madame le proviseur, il a remercié l'ONUCI pour cette action entreprise dans sa commune.

Le Représentant des élèves, Kadio Kan Wilfried a rappelé à tous que « la paix ne peut être faite sans les élèves » avant de s'engager lui et ses amis, au nom des lycées des trois établissements, a ne rien faire pour entraver le processus de paix.

Les représentants des différentes sections de l'ONUCI notamment les Droits de l'Homme, le Désarmement, démobilisation et réinsertion (DDR), Vih Sida, Assistance électorale, Protection de l'enfance, Police onusienne et la Force ont chacun présenté leur unité aussi bien en plénière que dans des ateliers o=F9 les élèves qui y ont massivement participé, et ont eu de plus amples informations sur le mandat et le rôle de l'ONUCI.

Les élèves ont fait montre de leur talents d'artistes par des jeux, des sketches, des poésies et des ballets qui ont agrémenté cette belle fête qui marque la fin de la caravane. Le lycée moderne de Port-Bouet a remporté la victoire face au lycée municipal de Koumassi qui les opposait dans le jeu des cracks.

Toutes les écoles du district d'Abidjan se sont donné rendez vous le 27 juin au Palais de la Culture de Treichville pour la clôture de la caravane de l'ONUCI pour l'éducation la culture de la paix dans les écoles lancée le 14 février dernier.

La caravane s'est rendue successivement dans les communes du Plateau, Bingerville, Attécoube, Treichville, Anyama, Yopougon, Abobo, Cocody et Koumassi.