Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire: L'ONUCI renforce ses effectifs militaires à Dekoue, annonce son commandant des forces

Source
Posted
Originally published
Le Général Abdoulaye Fall, Commandant des Forces de l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI), a annoncé jeudi le renforcement des effectifs des casques bleus à Duékoué (484 km à l'ouest d'Abidjan), théâtre, la veille, d'une attaque qui a fait une cinquantaine de morts et de nombreux blessés. Le Commandant des Forces a indiqué que la tension était toujours vive à Duékoué et dans ses environs avant de mettre l'accent sur les efforts en cours en vue de restaurer la cohésion sociale dans une zone régulièrement marquée par des affrontements intercommunautaires.

Dans ce contexte, a-t-il expliqué, dès que l'ONUCI a été alertée de l'attaque, le bataillon du Bangladesh a été dépèché sur les lieux pour aider à la prise en charge des blessés et pour une sécurisation de la localité en vue de prévenir une dégradation de la situation.

Dans le même ordre d'idées, des contacts ont été initiés à Abidjan et sur le terrain pour rapprocher les communautés vivant dans la zone de Duékoué, située hors de la zone de confiance et sous le contrôle des Forces de Défense et de Sécurité. A ce sujet, le Général Fall a plaidé en faveur de l'implication de tous pour trouver une "solution définitive" aux incidents inter-communautaires qui constituent un problème antérieur à l'arrivée de l'ONUCI dans le pays.

Auparavant, le Commandant des Forces de l'ONUCI avait tenu à rappeler que la raison d'être de la zone de confiance était d'empêcher toute confrontation directe entre les exbelligérants et d'assurer l'observation du respect du cessez-le-feu par les parties qui l'ont signé. "Depuis les événements de novembre dernier, a-t-il dit, la zone de confiance n'a pas été violée par les parties signataires" relevant que l'idéal aurait été son respect par tout le monde.

Le Général Fall a estimé que les facteurs contribuant à faire monter la tension sur l'axe Duékoué- Logoualé avaient été identifiés avant d'indiquer que les Forces Impartiales, en coopération avec les Forces de Défense et de Sécurité de Côte d'Ivoire, étaient entrain de chercher des solutions pour essayer de maîtriser la situation et de restaurer la cohésion sociale dans cette partie du pays.

Pour toute information supplémentaire, prière de contacter:

Hamadoun Touré, Porte-parole,
Tél. : +225-22483277 ; Portable : + 225-05990075 ; Fax : +225-22483320
Email : hamadoun@un.org

Margherita Amodeo, Directrice de l'Information, Tél. : +225-22483305 ; Portable : +225-05990313
Email : amodeo@un.org