Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire: L'OMS reçoit Carolyn McAskie, Envoyée humanitaire du Secrétaire Général des Nations Unies

Source
Posted
Originally published
Train de Vies - Bulletin de Liaison du Bureau de l'OMS en Côte d'Ivoire - N=B0 71 / JANVIER 2003
URGENCES HUMANITAIRES EN COTE D'IVOIRE

Arrivée à Abidjan le 16 janvier 2003, l'envoyée humanitaire des Nations Unies, Carolyn Mc ASKIE, a été reçue à la Représentation de l'OMS en Côte d'Ivoire le même jour, pour un point de presse du Système des Nations Unies.

S'adressant aux médias, Mme Mc Askie a dit que sa mission a pour objectif « d'évaluer le niveau de la crise en Côte d'Ivoire et de plaider en faveur de l'action de la communauté humanitaire ». Elle a mis l'accent sur « l'importance de la Côte d'Ivoire en tant que « pierre angulaire » de la sous-région et sur la nécessité de trouver des solutions pour limiter les conséquences de la crise qui se sont déjà étendues dans d'autres pays de la sous-région ».

Ce point de presse, le deuxième du genre, qu'abrite le bureau de la Représentation de l'OMS en Côte d'Ivoire, a été l'occasion pour les agences opérant sur le terrain de faire le point de leurs activités et d'exprimer leurs inquiétudes et attentes qui se résument essentiellement en ceci :

  • situation sécuritaire précaire,
  • situation préoccupante des droits de l'homme,
  • vaste mouvement de population des zones de guerre (nord et ouest) vers le sud,
  • situation sanitaire et alimentaire inquiétante.
A ce sujet, le Représentant de l'OMS en Côte d'Ivoire, Dr Aby SY a mis en exergue la précarité de la situation financière des populations en zone occupée, la grave déficit en personnel (85% ont quitté les zones occupées), les difficultés d'approvisionnement en médicament. Toutes choses qui expliquent la faible couverture en soins de santé et qui constituent un frein aux progrès de santé et de développement dans les zones assiégées. Il a également relevé la surcharge des structures de santé dans les zones d'accueil et fait mention de l'intervention de l'OMS aux côtés du Ministère de la santé pour circonscrire une épidémie de choléra à Divo. Il a enfin rappelé les domaines d'intervention prioritaires de l'OMS dans le cadre de la préparation et de la réponse aux urgences humanitaires.

Mme Mc Askie effectuera des visites de terrain dans les sites de déplacés et de réfugiés déguerpis des quartiers précaires. Elle rencontrera les autorités ivoiriennes, notamment le chef de l'Etat. Elle se rendra ensuite dans les pays limitrophes (Ghana, Burkina faso, Mali et Guinée).

Tél : 225 22 51 72 00 / Fax : 225 22 51 72 32 / Email : wrci@oms.ci Website : www.oms.ci