Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : Le Coordonnateur Humanitaire déplore vivement et condamne les attaques et tueries qui ont eu lieu dans les villes d'Anyama, d'Agboville, d'Azaguié, de Dimbokro et de Bongouanou

Source
Posted
Originally published
Le Coordonnateur Humanitaire condamne les attaques et tueries qui ont été perpétrées par des individus armés non encore identifiés successivement dans les villes d'Anyama, d'Agboville, d'Azaguié, de Dimbokro et de Bongouanou les samedi 23, dimanche 24 et lundi 25 juillet 2005.
Suite au communiqué des Forces de Défense et de Sécurité faisant le bilan des victimes, le Coordonnateur Humanitaire déplore la mort de plusieurs personnes civiles et militaires au cours de ces nouvelles violences qui font suite à la terrible tragédie humaine de Duékoué et rappelle à cette triste occasion le respect intangible et sacré des droits de l'homme et de la vie humaine. Il exprime ses profonds regrets face à cette situation dramatique et présente au nom des agences du système des Nations Unies et de la communauté humanitaire, ses condoléances les plus attristées aux familles des victimes.

Le Coordonnateur Humanitaire s'indigne de ces attaques injustifiées qui, dans le contexte actuel, représentent une menace réelle pour l'aboutissement du processus de paix et de normalisation politique engagé dans le cadre des Accords de Pretoria, dont en particulier les dernières dispositions prises lors de la réunion du 28 au 29 juin 2005 à Pretoria pour assurer, entre autres, le désarmement des forces belligérantes, le démantèlement des milices et la tenue des élections libres et transparentes qui suscitent un élément d'espoir de sortie de crise pour la Côte d'Ivoire.

Le Coordonnateur Humanitaire entrevoit l'organisation immédiate, sous réserve de la situation sécuritaire, d'une mission d'évaluation conjointe composée d'agences humanitaires pour mieux cerner les contours de la situation humanitaire dans ces zones affectées et y apporter une réponse humanitaire adéquate. Il invite conséquemment toutes les parties et forces en présence à faciliter, conformément au droit humanitaire international, l'accès de cette mission aux populations civiles et aux zones affectées.

Le Coordonnateur Humanitaire compte une nouvelle fois sur la mobilisation des acteurs humanitaires et partenaires pour répondre aux besoins éventuels des populations affectées.

Le Coordonnateur Humanitaire encourage vivement toutes les forces militaires et de sécurité de continuer à assurer la sécurité et la protection des populations civiles pour la sauvegarde d'une cohésion sociale indispensable à préserver dans cet environnement volatile.

Fait à Abidjan, le 26 juillet 2005

Abdoulaye Mar Dieye
Le Coordonnateur humanitaire
du système des Nations Unies
En Côte d'Ivoire
Contacts: Tel: 00225 20 31 74 00

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.