Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : Le chef de l'ONUCI et le Représentant spécial du Facilitateur discutent des conclusions du CPC

Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Abidjan, le 14 novembre 2008- Dans le cadre de ses consultations régulières avec les personnalités impliquées dans le processus de paix, le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la Côte d'Ivoire, YJ. Choi, a rencontré vendredi le Représentant spécial du Facilitateur du dialogue direct inter ivoirien, Boureima Badini.

A l'issue des discussions, M. Badini a déclaré à la presse que dans le cadre de la bonne collaboration entre le Bureau du Facilitateur et l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI), il a fait au chef de la mission onusienne le point de la dernière réunion du Cadre Permanent de Concertation (CPC) tenue le 10 novembre dernier à Ouagadougou. « Nous avons refait le chemin du CPC, les différentes conclusions et nous avons eu divers échanges pour essayer d'améliorer davantage l'exécution de l'Accord Politique de Ouagadougou », a révélé M Badini.

A ce propos, il a expliqué que la réunion du CPC avait estimé plus judicieux de ne pas fixer de date de l'élection présidentielle sans être sûr que celle-ci soit respectée à cause de certaines contingences. Cette tâche, a rappelé M. Badini, a été confiée à la Commission Electorale Indépendante (CEI). « Il est sage et prudent de ne pas fixer de date. Quand une date sera fixée il faut que ce soit la dernière et tous les acteurs politiques sont d'accord là-dessus », a indiqué M. Badini en ajoutant que ce point de vue était partagé par le Facilitateur.

Selon le Représentant spécial du Facilitateur, pour crédibiliser le processus, il faut prendre le temps de rendre mâtures l'identification, le recensement électoral et l'enrôlement. La CEI, avec les recommandations qui lui ont été faites, devrait pouvoir proposer une date réaliste, à même de tenir la route pour conduire aux élections, a-t-il conclu.