Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : Crise des déchets toxiques - OCHA Rapport de situation No. 12

Format
Situation Report
Source
Posted
Originally published
Réf: OCHA/GVA 2006/0209

OCHA Situation Report No. 12
Crise des déchets toxiques/ Toxic waste pollution crisis - Côte d'Ivoire

Ce rapport est basé sur les informations reçues par le bureau d'OCHA en Côte d'Ivoire. (1)

Situation

1. Le Ministère de la Santé et de l'Hygiène Publique a enregistré à la date du 2 octobre 2006: 8 décès, 69 hospitalisations et 94,720 consultations relatifs aux déchets toxiques à Abidjan.

Réponse nationale

2. Les actions de dépollution des sites pollués se poursuivent. Les sites Akouedo 1 et 2, Abobo Plaque 1 ainsi que celui de la Maca ont été traités. Malgré la fin des travaux sur certains sites, les odeurs pestilentielles persistent faisant fuir les populations riveraines.

3. La saisie et l'analyse des données épidémiologiques des personnes ayant consultées les services médicaux se poursuivent avec l'appui technique, matériel et financier de l'OMS. A la date du 3 octobre 2006, les données d'environ 23,000 fiches ont été saisies.

4. Les autorités ivoiriennes ont annoncé qu'une délégation se rendra en Estonie le 5 octobre 2006 afin d'entreprendre des enquêtes judiciaires sur le navire Probo Koala qui a transporté les déchets toxiques à Abidjan. Le navire est actuellement bloqué dans ce pays.

5. La Coordonnatrice du Plan National de lutte contre les déchets toxiques a rencontré, le 1er octobre 2006, les maires et préfets du district d'Abidjan afin de déterminer leur rôle dans la gestion de cette crise, surtout en matière de communication.

Réponse internationale

L'OMS a contacté les différentes structures chargées du contrôle de la qualité de l'eau. Elle a procédé à une évaluation des activités de ces structures, leurs capacités, leurs limites et l'appui qui serait requis de l'OMS. L'organisation a discuté avec le gouvernement sur la nécessité de l'installation d'un Centre Anti-poison.

2. A la suite d'une requête du gouvernement ivoirien, le Programme des Nations Unies pour l'Environnement (PNUE) est en train de mener des investigations sur les aspects légaux de la situation à travers le Secrétariat de la Convention de Bâle sur le contrôle des mouvements transfrontaliers de déchets dangereux et de leur élimination.

3. Ce rapport de situation sera aussi disponible sur http://www.reliefweb.int.

Note : (1) L'information dans ce document est rassemblée à partir de rapports et de documents d'information venant de diverses sources y compris des agences du système des Nations Unies, d'organisations non gouvernementales et de partenaires gouvernementaux.

Contacts:

Telephone: +41-22-917 12 34
Fax: +41-22-917 00 23
E-mail: ochagva@un.org

In case of emergency only: Tel. +41-22-917 20 10

Desk Officers (GVA):

(N.Y.):

Mr. Ousmane Watt
E-mail: watto@un.org
Direct Tel.+41-22-917-2240

Mr. Christophe Schmachtel
E-mail: schmachtel@un.org
Direct Tel.: +41-22-917-1684

Ms. Rosa Malango
E-mail: malango@un.org
Direct Tel. + 1-212-963-2380

OCHA/ESB Environmental Emergencies Section

Mr. Roy Brooke
E-mail: brooker@un.org
Direct Tel. +41-22-917-1817

Press contact: (GVA)

(N.Y.)

Ms. Elizabeth Byrs
Tel. +41-22-917-2653

Ms. Stephanie Bunker
Tel. +1-917-367-5126

OCHA Côte d'Ivoire

M. Abdoulaye Mar Dièye, Coordonnateur humanitaire
E-mail : dieye1@un.org
Tel. +225 22 48 33 41

Mme Besida Tonwe, Chef de bureau, OCHA
E-mail: tonwe@un.org
Tel: +225 22 40 51 75

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.