Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : Compte-rendu du point de presse hebdomadaire de l'ONUCI, le 23 décembre 2009

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

L'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) prend note de la décision de la Commission Electorale Indépendante (CEI), de ré-enrôler les personnes dont les données ont été illisibles lors du traitement sur la liste de la liste électorale provisoire.

Lors du point de presse hebdomadaire de la mission, , le Porte-parole de l'ONUCI, Hamadoun Touré, a indiqué que le traitement du contentieux de la liste électorale suivait son cours. Selon nos collègues sur le terrain, a-t-il ajouté, plus de 350.000 requêtes auraient été déposées à ce jour au niveau des différentes commissions électorales locales. Ce qui porte, a précisé le Porte-parole, le taux de cas figurant sur la liste grise traitée à 34%. « Un effort important a été fait par les commissions locales pour apurer la demande des requérants. Il faudrait se féliciter de cette situation » a-t-il dit

Alors que le délai pour la fin du traitement du contentieux est fixé au 26 décembre prochain par la CEI, M. Touré a fait remarquer qu'il y aurait fort à faire pour traiter le reste des cas de la liste grise A une question sur l'extension de l'opération, Il a indiqué que cette décision ne revenait pas à l'ONUCI. Il a ajouté, qu'à ce sujet, la mission onusienne faisait confiance à la sagesse de la CEI. Pour sa part « l'ONUCI appelle les populations à aller nombreuses aux centres de contentieux pour pouvoir rapidement accomplir les formalités d'usage et entrer en possession des papiers après la confection de la liste électorale définitive ». a-t-il dit.

Par ailleurs, a indiqué le porte-parole, si l'ONUCI a poursuivi son appui et son assistance aux commissions locales et aux requérants en mettant à leur disposition, les imprimés nécessaires elle déplorait cependant que, « dans quelques régions situées en zone Centre Nord et Ouest (CNO) comme en zone Sud, le niveau des affaires contentieuses reçues restent encore faible ». Face à ce constat, la Mission onusienne encourage toutes les structures concernées à former et à informer les citoyens afin qu'ils utilisent toutes les possibilités offertes dans le cadre du contentieux.

Auparavant, M. Touré avait annoncé qu'en raison de l'état encourageant du processus de paix ivoirien et notamment du processus électoral, le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la Côte d'Ivoire, YJ Choi, avait pris quelques jours de repos dans son pays. « C'est la première fois, en deux ans de présence, qu'il passera les fêtes de fin d'année en famille. Les progrès accomplis montrent que la dynamique en cours est solide malgré l'ampleur des défis à relever », a estimé le porte-parole.

En conclusion de ce dernier point de presse hebdomadaire de l'année, M. Touré a présenté ses vœux à la presse ivoirienne et salué la collaboration des médias pour le travail accompli au bénéfice des populations et pour la réussite du processus de paix ».

Voir la vidéo