Côte d'Ivoire : Compte-rendu du point de presse hebdomadaire de l'ONUCI du 20 novembre 2008

Report
from UN Operation in Côte d'Ivoire
Published on 20 Nov 2008 View Original
L'ONUCI ACCROIT SON SOUTIEN LOGISTIQUE A L'IDENTIFICATION A ABIDJAN ET A BOUAKE

Le Chef de l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire, YJ Choi, est actuellement à Montreux (Suisse) où il participe à la réunion annuelle des Représentants spéciaux et Envoyés spéciaux du Secrétaire général des Nations Unies. Selon le Porte-parole de l'ONUCI Hamadoun Touré, qui a donné cette information ce jeudi lors du point de presse hebdomadaire, cette rencontre convoquée tous les ans, à cette période par le Secrétaire général des Nations Unies, vise à « faire le point avec eux et dégager des perspectives en ce qui concerne leur mandat et leurs activités ».

Il a également annoncé la poursuite par l'ONUCI de son appui au processus d'identification et de recensement électoral avec la mise à disposition d'une dizaine de véhicules comme logistique à Bouaké où l'opération a démarré depuis mardi. Dans le même cadre, l'opération taxi, initiée le 11 novembre dans les 13 communes du district d'Abidjan, a permis de transporter environ 160 agents de centres de collecte. « Cette opération a renforcé, de manière notable, l'impact de l'identification et du recensement électoral surtout dans les zones périphériques situées en moyenne à 15 km du Plateau, essentiellement vers Anyama et des endroits difficiles d'accès » a annoncé M. Touré.

Sur un autre registre, le Porte-parole a indiqué que dans le cadre de la réforme du secteur de la sécurité, la police onusienne en service à l'ONUCI avait achevé la formation de 80 éléments de la police ivoirienne aux techniques de maintien d'ordre.

Par ailleurs, selon le Porte-parole, une délégation conjointe de l'ONUCI et de la Mission des Nations Unies au Liberia (MINUL) a effectué une mission dans les zones centre et ouest de la Côte d'Ivoire. L'objectif étant, a-t-il expliqué, de « s'enquérir de l'état des processus de Désarmement, Démobilisation et Réinsertion et également Désarmement et Démantèlement des milices dans ces parties du pays ». Selon M Touré, la délégation, qui a achevé son périple par un séjour à Monrovia, a eu des échanges d'expériences en matière de mise en œuvre de microprojets lancés il y a quelques mois par l'ONUCI en faveur des ex-combattants ivoiriens.