Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : Compte-rendu du point de presse hebdomadaire de l'ONUCI du 20 novembre 2008

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original
L'ONUCI ACCROIT SON SOUTIEN LOGISTIQUE A L'IDENTIFICATION A ABIDJAN ET A BOUAKE

Le Chef de l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire, YJ Choi, est actuellement à Montreux (Suisse) où il participe à la réunion annuelle des Représentants spéciaux et Envoyés spéciaux du Secrétaire général des Nations Unies. Selon le Porte-parole de l'ONUCI Hamadoun Touré, qui a donné cette information ce jeudi lors du point de presse hebdomadaire, cette rencontre convoquée tous les ans, à cette période par le Secrétaire général des Nations Unies, vise à « faire le point avec eux et dégager des perspectives en ce qui concerne leur mandat et leurs activités ».

Il a également annoncé la poursuite par l'ONUCI de son appui au processus d'identification et de recensement électoral avec la mise à disposition d'une dizaine de véhicules comme logistique à Bouaké où l'opération a démarré depuis mardi. Dans le même cadre, l'opération taxi, initiée le 11 novembre dans les 13 communes du district d'Abidjan, a permis de transporter environ 160 agents de centres de collecte. « Cette opération a renforcé, de manière notable, l'impact de l'identification et du recensement électoral surtout dans les zones périphériques situées en moyenne à 15 km du Plateau, essentiellement vers Anyama et des endroits difficiles d'accès » a annoncé M. Touré.

Sur un autre registre, le Porte-parole a indiqué que dans le cadre de la réforme du secteur de la sécurité, la police onusienne en service à l'ONUCI avait achevé la formation de 80 éléments de la police ivoirienne aux techniques de maintien d'ordre.

Par ailleurs, selon le Porte-parole, une délégation conjointe de l'ONUCI et de la Mission des Nations Unies au Liberia (MINUL) a effectué une mission dans les zones centre et ouest de la Côte d'Ivoire. L'objectif étant, a-t-il expliqué, de « s'enquérir de l'état des processus de Désarmement, Démobilisation et Réinsertion et également Désarmement et Démantèlement des milices dans ces parties du pays ». Selon M Touré, la délégation, qui a achevé son périple par un séjour à Monrovia, a eu des échanges d'expériences en matière de mise en œuvre de microprojets lancés il y a quelques mois par l'ONUCI en faveur des ex-combattants ivoiriens.