Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : Compte-rendu du point de presse hebdomadaire de l'ONUCI du 16 octobre 2008.

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Le porte-parole de l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI), Hamadoun Touré a annoncé jeudi, l'arrivée prochaine à Abidjan du Conseiller spécial du Secrétaire général des Nations Unies sur le sport pour le développement et la paix, M. Lemke Wilfried.

M. Touré, qui s'exprimait au cours du point de presse hebdomadaire de l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI), a indiqué que l'objectif de cette mission qui débutera le 23 octobre, était de prendre le pouls de l'engagement sportif pour la réconciliation nationale, la cohésion sociale et voir comment organiser à grande échelle, une manifestation pluridisciplinaire en Côte d'Ivoire. M. Lemke rencontrera les autorités politiques et sportives ivoiriennes.

Dans le même registre sportif, le porte-parole a annoncé l'appui de l'ONUCI à la Fédération ivoirienne de Karaté DO et disciplines associées pour l'organisation le 19 octobre 2008 d'un tournoi dénommé : « tournoi sport et paix, ONUCI -FIKDA 2008 ». « l'ONUCI collabore régulièrement avec les fédérations ivoiriennes chargées du sport », a-t-il expliqué.

Invitée au point de presse de l'ONUCI à l'occasion de la Journée Mondiale de l'Alimentation, célébrée le 16 octobre, Mme Ziéhi Antoinette, de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), a dépeint un tableau sombre des conditions de vie des populations ivoiriennes : « En Côte d'Ivoire, le taux de pauvreté est passé de 38% en 2002 à 43,6% en 2006 » a révélé Mme Ziéhi. Elle a cité une étude récente du Programme alimentaire mondial (PAM) et de la FAO selon laquelle 9% des ménages ruraux seraient en situation d'insécurité alimentaire et la malnutrition chronique touche les enfants de moins de cinq ans dont 17% en milieu rurale et 10%. en zone urbaine. Elle a par ailleurs rappelé, qu'outre la sensibilisation, la FAO, à travers le Telefood, avait mis sur pied une action de mobilisation des ressources pour financer des microprojets au bénéfice des populations vulnérables. Cette année en Côte d'Ivoire, la Journée mondiale de l'Alimentation est placée sous le thème universelle :« la sécurité alimentaire et les défis du changement climatique et des bio énergies ».

En prélude à la Journée internationale pour l'Elimination de la pauvreté qui aura lieu le 17 octobre sur le thème « Droits de l'homme et dignité des personnes vivant dans la pauvreté », Mme Emma N'Gouan-Anoh du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), a souligné l'importance de marquer le pas pour montrer que les personnes démunies avaient également des droits et que des actions étaient menées pour les préserver. Elle a indiqué que la célébration de cette Journée intervenait dans un contexte difficile notamment celui de la crise alimentaire et financière. Mme Ngouan-Anoh a noté que le PNUD jouait sa part en aidant les politiques à intégrer la dimension droits de l'homme dans les stratégies des politiques.