Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : Compte-rendu du point de presse hebdomadaire de l'ONUCI du 14 novembre 2008

Source
Posted
Originally published
Origin
View original
NOUVEL APPUI LOGISTIQUE DE L'ONUCI AU PROCESSUS ELECTORAL

L'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI), a apporté un nouvel appui logistique au processus électoral avec la mise à disposition de taxis pour assurer le transport du matériel et des agents d'identification à Abidjan, a annoncé jeudi le Porte-parole de la mission, Hamadoun Touré.

Au cours du point de presse hebdomadaire de l'ONUCI, le porte-parole a indiqué que cette initiative, lancée mardi dans toutes les communes de la capitale économique ivoirienne, constituait le second volet de l'Opération Transport destinée à soutenir l'identification et le recensement électoral.

« L'Opération Transport vise à renforcer la mobilité et les capacités de la Commission Electorale Indépendante dans la mise en œuvre et le suivi de l'Identification » a expliqué le porte-parole qui a ajouté que la mission onusienne participerait, dans les prochains jours, au transport du matériel d'identification à l'intérieur du pays en direction de Toulepleu, Soubré, Zouan-Houyien et Danané.

M. Touré a assuré que l'ONUCI allait poursuivre son appui afin que l'opération d'identification et de recensement électoral soit couronnée de succès et que la tenue des élections par les Ivoiriens se déroule dans les meilleures conditions et dans les meilleurs délais. « L'ONUCI encourage la mise en place intevrenue hier à la Primature, du Centre de coordination de l'Identification. Une structure qui va bénéficier d'un appui matériel de la mission onusienne a-t-il précisé.

Il a rappelé que les différents appuis logistiques de l'ONUCI visaient à aider les partenaires ivoiriens à épauler les ivoiriens face à l'envergure inattendue des défis auxquels est confronté le processus électoral.

Levant le voile sur les inquiétudes de la presse, le Porte-parole de l'ONUCI a expliqué que la question du financement du processus électoral a été bouclée et est maintenant « un dossier clos » comme confirmé par le Premier ministre lui-même. Le problème, selon ses propos, viendrait de la lenteur des décaissements qui répondent à des procédures rigoureuses. « Peut-être qu'il s'est agi des décaissements qui ont connu certaines lenteurs, mais ce n'est pas une remise en cause du tout du bouclage du financement » a-t-il rassuré en affirmant que la communauté internationale « n'a pas changé d'avis » après le report de l'élection présidentielle, initialement prévue pour le 19 novembre 2008. Elle va continuer son appui, elle a certainement besoin d'un calendrier précis pour justifier son intervention et la rendre plus efficace », a dit M. Touré.

Sur le plan militaire, le porte-parole a expliqué que le mandat de l'ONUCI n'ayant pas changé, les forces en présence restaient sur leurs positions selon le dispositif établi à la suite de l'Accord de Ouagadoudou et poursuivaient leurs patrouilles régulières conjointement avec celles de la Minul. Lui emboitant le pas, son homolgue militaire, le Chef d'Escadron Othmane Al Abadane, a tenu à rassurer sur les questions de sécurisation à la frontière ivoiro-libérienne. « Il y a des réunions périodiques avec des représentants de la MINUL et une concertation permanente pour répondre en cas de besoin, aux mouvements des rebelles au niveau de la frontière »

Au niveau du sport et de l'humanitaire, M. Touré a annoncé l'organisation par les Nations Unies et l'école de tennis de Blockhaus d'un tournoi de tennis de charité prévu samedi et dimanche à Abidjan. « Les fonds collectés iront aux enfants de l'école de tennis de Blockhaus », un quartier défavorisé de la métropole ivoirienne.