Côte d'Ivoire + 3 more

Afrique de l'Ouest : OCHA rapport de situation mensuel, octobre 2008

Format
Situation Report
Source
Posted
Originally published

Attachments

FAITS MARQUANTS :

Guinée-Bissau : Le choléra enfin en baisse

Afrique de l'Ouest : 1ère rencontre ouest africaine contre le trafic de drogue

Côte d'Ivoire/Niger : MSF-France arrête ces activités

Libéria : Réouverture des cantines scolaires à Monrovia

1- SITUATION HUMANITAIRE

1.1 Sécurité alimentaire et nutrition

Aperçu régional

Selon un rapport conjoint CRS, CILSS, FAO, FEWS-NET et le PAM, une baisse du prix du mil et du maïs a été constatée depuis le mois de septembre 2008 sur les marchés ouest africains, cependant il est difficile de prédire si les prix continueront à baisser ou si la tendance va durer. Une pluviométrie satisfaisante, jusqu' à la fin septembre, a entraîné de bonnes récoltes et des bonnes conditions de pâturages. Les nouvelles récoltes de mil, maïs, arachide, sont actuellement disponible sur les marchés villageois et urbains. La mission conjointe CILSS-FAO-FEWS Net, qui a débuté en Octobre, permettra de vérifier la production prévue et de déterminer si ces tendances s'étaleront dans la durée afin de bénéficier aux consommateurs de la région. Le contexte international est caractérisé par une baisse des prix, notamment du maïs et du blé, et du fuel. Le prix du riz demeure au dessus de la moyenne à long terme. Une chute des prix des matières premières produites en Afrique de l'Ouest est nettement perceptible sur les marchés internationaux. En vue de pallier à la hausse des prix, les organisations ont formulé neuf recommandations dont: conduire une mission conjointe dans le bassin ouest pour s'enquérir de l'impact de la hausse du prix du riz sur les marchés; déterminer l'impact d'une baisse du CFA sur les marchés régionaux; entamer le re-stockage des banques céréalières; continuer les efforts de plaidoyer contre les restrictions commerciales, entre autres. (Source: West Africa: Markets, Hazards and food security, Issue 3- October 2008)

Liberia: Réouverture des cantines à Monrovia

Le gouvernement du Liberia et le PAM ont lancé fin septembre un programme de cantines scolaires à Monrovia pour 150 000 écoliers dont les familles ont été touchées par l'impact de la hausse des prix. Plus de 400.000 écoliers ont également continué à bénéficier des cantines scolaires en milieu rural durant l'année scolaire 2008/2009 dans plus de 2 600 écoles primaires. Le Liberia est particulièrement sensible aux variations de prix de denrées sur le marché international, car très dépendant des importations. La banque mondiale a mis à disposition 4 millions de dollars pour soutenir les cantines scolaires du Liberia pendant deux ans.

Côte d'Ivoire : Taux inquiétants de malnutrition

Une enquête collaborative (UNICEF, PAM, Etat de Côte d'Ivoire), conduite du 16 au 28 juillet dernier dans les quartiers d'Abobo, Koumassi et Yopougon (Abidjan) et dans les départements de Denguélé, Bafing, Savanes, Worodougou et Zanazan (nord Côte d'Ivoire), ont relevé une prévalence de la malnutrition aiguë globale de 4.7% à Abidjan et 17.5% dans le nord. Le taux de la malnutrition chronique est de 15.2% et 30.6% à Abidjan et dans le nord respectivement. L'enquête, entre autre, fait état d'un taux d'anémie de 74.8% pour les enfants à Abidjan contre 80.7% dans le nord. L'étude peint une situation nutritionnelle inquiètante pour laquelle les enquêteurs recommandent, entre autres, le renforcement des programmes de santé maternelle et infantile ; l'augmentation de la couverture de la prise en charge de le malnutrition aiguë modérée à travers des centres de nutrition supplémentaire dans le nord ; un examen approfondi des causes de l'anémie et la formulation d'un paquet d'activités appropriés.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.