Burundi + 2 more

UNHCR Burundi bulletin spécial sur Mtabila No. 3

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published

Attachments

Mtabila….. rapatriement ordonné, un pari à gagner coûte que coûte!

Le Gouvernement du Burundi mobilise ses partenaires nationaux et internationaux pour une organisation coordonnée du rapatriement ordonné. Au cours d’une réunion du Groupe Sectoriel « Relèvement Communautaire », le 25 octobre 2012, la Ministre des la Solidarité Nationale Droits de la Personne Humaine et du Genre, Maître Clotilde Niragira a réaffirmé la volonté du Gouvernement à accueillir les anciens réfugiés burundais vivant à Mtabila, en Tanzanie.

« Nous sommes appelés à les accueillir et à les intégrer, quelles que soient les circonstances. », a-t-elle dit, tout en gardant l’espoir qu’un rapatriement massif n’aura pas lieu. Selon le Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies (RSSG), M. Parfait Onanga-Anyanga, il y a une exigence que ce rapatriement soit organisé d’une manière ordonnée et humaine, bien que le scenario urgence ne doit pas être complètement écarté.

Au-delà des exigences du calendrier, la Ministre de la Solidarité Nationale et le RSSG ont affirmé qu’une obligation collective de toutes les parties concernées existe pour assurer un rapatriement qui tienne compte de la dignité humaine.

Cette réunion extraordinaire du Groupe Sectoriel était organisée pour discuter de l’organisation du rapatriement des anciens réfugiés burundais vivant à Mtabila et de leur réintégration. A cet effet, la Ministre avait mobilisé la communauté des bailleurs des fonds, les Représentants des agences du système des Nations Unies impliquées dans ce rapatriement, y compris le RSSG, les hauts fonctionnaires de la Présidence et de la deuxième Vice-Présidence de la République, ceux des Ministères de l’Intérieur et de la Sécurité publique, ainsi que les représentants de la société civile et de la communauté des Eglises Pentecôtistes du Burundi.