Burundi

Remise provisoire par la Croix-Rouge du Burundi des latrines ECOSAN aux établissements scolaires

Elles sont au nombre de dix et ont été construites sur six établissements scolaires dont un bloc à l’Ecole Fondamentale de Bwatemba (Bururi), trois au Lycée Rumonge (Rumonge), deux blocs à l’Ecole Fondamentale de Buheka (Makamba), deux blocs à l’Ecole Fondamentale de Nyanza (Rutana), un bloc à l’Ecole Fondamentale de Rutare (Rutana) et un bloc à l’Ecole Fondamentale de Gatohwe (Bururi).

La Croix-Rouge du Burundi, à travers le Projet Tubehoneza les a remises provisoirement aux responsables de ces écoles en présence de l’administration provinciale et communale et les représentants des structures déconcentrées du ministère en charge de l’hydraulique. Les entreprises qui ont gagné le marché de construire ces latrines vont alors procéder à faire des corrections sur certaines malfaçons constatées. Ces infrastructures seront ainsi définitivement remises aux bénéficiaires dans six mois. Près de 2300 élevés repartis dans ces six établissements utiliseront les dix blocs de latrines ECOSAN.

Les administratifs qui étaient présents lors de la remise provisoire ont remercié la Croix-Rouge du Burundi pour avoir contribué à l’amélioration de l’assainissement de ces écoles et l’hygiène des écoliers. Ils ont demandé aux élèves d’en faire bon usage et surtout les garder toujours propres. Le Conseiller du Gouverneur de Rutana en Charge de la Jeunesse a indiqué qu’une latrine bien entretenue est une source de bonne santé ; mais si elle n’est pas bien entretenue elle devient source de maladie et par conséquent un mauvais rendement dans l’éducation scolaire. Il demande en outre aux autorités de ces écoles de tout faire pour que ces latrines soient une source du bien-être.

Les latrines dites ECOSAN (Ecological Sanitation) ne sont pas faites pour seulement l’hygiène mais aussi pour la production du fumier organique et les fertilisants pour les cultures. Il est prévu des séances de sensibilisation sur l’utilisation et la gestion de ces infrastructures sanitaires à l’endroit des usagers ainsi qu’un suivi rigoureux avant la réception définitive.