Burundi

Rapport de la Commission d’enquête sur le Burundi (A/HRC/48/68)

Format
UN Document
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Conseil des droits de l’homme
Quarante-huitième session
13 septembre–1 er octobre 2021
Point 4 de l’ordre du jour
Situations relatives aux droits de l’homme qui requièrent l’attention du Conseil

Résumé

Depuis l’arrivée au pouvoir du Président Ndayishimiye, l’espace démocratique reste fermé et la tolérance pour des avis critiques demeure limitée même si la dynamique des relations entre le Burundi et la communauté internationale a changé. Malgré certains gestes symboliques isolés dans le domaine des droits de l’homme, aucune réforme structurelle n’a été engagée pour améliorer durablement la situation. Des violations graves des droits de l’homme ont continué à être commises par des agents de l’État ou des Imbonerakure avec l’acquiescement des autorités, voire à leur instigation. L’état de droit poursuit son érosion progressive et les facteurs de risque de détérioration de la situation des droits de l’homme, qui ont certes évolué, demeurent globalement présents.