Burundi

République du Burundi : Ministère de la santé publique et de la lutte contre le Sida - Plan national de riposte à la pandémie de la COVID-19, avril-septembre 2021

Format
Manual and Guideline
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

I. INTRODUCTION

Le Burundi est périodiquement frappé par diverses épidémies dont les flambées les plus importantes sont le choléra, le paludisme, la méningite à méningocoques et les zoonoses telles que la rage, avec le plus souvent, une mortalité et une morbidité élevées. Il s’y ajoute, la fréquence des catastrophes, notamment les inondations qui créent les conditions favorables à la pullulation des agents pathogènes et des vecteurs constituants ainsi, de réelles sources de survenue des épidémies.

La pandémie de la COVID-19 déclarée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en date 11 mars 2020, est apparue en Chine au mois de Décembre 2019, dans la ville de Wuhan. Les premiers cas au Burundi ont été déclarés le 31 mars 2020.

Depuis le 31 mars jusqu’au 12 avril 2020, 221292 personnes ont été testées avec 3262 cas positifs soit un taux de positivité de 1,47%. Parmi les cas positifs, 2965 sont déjà guéris et on déplore 6 cas de décès (SITREP du 12 avril 2021).

Cette situation justifie la mise à jour du présent plan de contingence nationale qui requière l’implication de plusieurs départements ministériels, notamment le Ministère de la Santé Publique et de Lutte contre le Sida, Le Ministère de la Défense Nationale et des Anciens Combattants, le Ministère de l’Intérieur, du Développement Communautaire et de la Sécurité Publique, le Ministère de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Elevage, Ministre de l’Education Nationale et de la Recherche Scientifique, le Ministère du Commerce, du Transport, de l’Industrie et du Tourisme, le Ministère des Infrastructures, de l’Equipement et des Logements Sociaux, le Ministère de la Communication, des Technologies de l’Information et des Médias, le Ministère de la Solidarité Nationale, des Affaires Sociales, des Droits de la Personne Humaine et du Genre ainsi que les différents partenaires techniques et financiers du gouvernement du Burundi.

Le présent plan de contingence reprend les actions prioritaires identifiées lors de la revue intra action de la riposte à la COVID-19 et est élaboré pour une durée de 6 mois.