Burundi + 4 more

Plan d'Action Humanitaire 2007 - République Démocratique du Congo

Source
Posted
Originally published


Avant-propos

La République Démocratique du Congo (RDC) vient de franchir une étape historique. En 2006, pour la première fois en plus de quarante ans, le peuple congolais a pu voter librement lors d'élections démocratiques considérées comme ayant été libres et équitables. Un nouveau gouvernement sera bientôt nommé et lui faudra faire face immédiatement aux nombreux défis qui se présenteront, dont l'un des plus considérables sera de répondre aux attentes de la population congolaise qui a subi les souffrances de la pauvreté, de la négligence et de la guerre pendant de nombreuses années. Aujourd'hui, il y a l'espoir, ainsi que l'engagement des congolais à changer et améliorer leurs propres vies.

Des signes positifs peuvent être observés à travers le pays: la reddition de certains chefs rebelles et de leurs troupes, ainsi que l'amélioration sensible de la sécurité dans plusieurs zones de retour ont notamment encouragé de nombreux déplacés et réfugiés congolais à revenir chez eux. Mais en même temps, des zones de la RDC demeurent instables : les combats entre des milices armées et les Forces armées de la RDC (FARDC) dans les provinces de l'Est ont provoqué d'importants en 2006 d'importants déplacements de plus de 500 000 personnes qui ont dû abandonner leur foyer. Ces affrontements sont le plus souvent accompagnés de violations flagrantes des droits de l'Homme, incluant la torture, le travail forcé, les viols ou encore des exécutions sommaires, dont les femmes et les enfants sont en général les principales victimes. De plus, en dépit de progrès significatifs dans le secteur de la réintégration et de la relance communautaire, des besoins humanitaires importants persistent.

L'année 2006 fût déterminante pour les partenaires humanitaires. La RDC a servi de pays pilote pour la mise en place d'un bon nombre d'outils de coordination et de financement, tels l'approche par clusters, l'initiative sur les bonnes pratiques pour l'aide humanitaire (GHD), le Pooled Fund (PF) et l'extension du Fonds central de réponse d'urgence (CERF). Le Plan d'action humanitaire 2006 (PAH) était le premier en son genre en RDC. Il a permis de rassembler un nombre important d'acteurs, incluant tant les agences des Nations unies que les organisations non gouvernementales (ONG), autour de l'élaboration d'une stratégie humanitaire commune et des plans d'action régionaux. Le PAH 2006 fût un instrument déterminant pour réunir plus de fonds pour l'assistance humanitaire en 2006, et nous apprécions les efforts des bailleurs de fonds qui ont accru leur soutien financier en droite ligne avec les bonnes pratiques pour l'aide humanitaire. Il n'en demeure pas moins que le niveau de financement reste insuffisant pour couvrir tous les besoins.

Le Plan d'Action humanitaire 2007 (PAH) est le fruit d'un effort commun impliquant les agences des Nations unies, les ONG internationales et locales, les autorités gouvernementales congolaises et les bailleurs de fonds. Le Plan d'action est ambitieux, et il se doit de l'être. Les partenaires humanitaires ont estimé les besoins en financement à 687 millions de dollars $US pour 2007. Les budgets sont établi sur la base des plans d'action régionaux développés par des experts techniques sur le terrain, qui ont identifié les principales activités à mener dans une zone humanitaire prioritaire en faveur des populations- et les populations vulnérables qui y résident. Ces plans d'actions régionaux aideront à atteindre les objectifs fixés et permettront le suivi des indicateurs nationaux par secteur. Cependant, nous devons continuer d'ajuster ces différents plans afin de nous assurer d'une complémentarité efficace entre le PAH 2007 et les programmes de reconstruction et de développement. C'est uniquement en offrant la possibilité aux déplacés et réfugiés congolais de rentrer et de rester chez eux par le renforçant de leur capacité à se prendre, et en rétablissant les services de base, que le cycle de crise pourra être rompu en RDC.

Il est en outre important de souligner que le PAH 2007 est un document vivant. Il ne sert pas seulement à réunir les fonds nécessaires à l'action humanitaire, mais c'est surtout un outil de mise en oeuvre et de suivi des programmes, au service des partenaires en RDC. Le PAH doit évoluer et s'adapter constamment à la situation humanitaire. Nous apprécions la volonté des bailleurs de fonds à participer à cette évolution, et les remercions de l'aide apportée pour mettre en place une stratégie commune de réintégration et de relance communautaire. Dans cette perspective, et en droite ligne avec les suggestions des bailleurs de fonds, nous envisageons d'établir un dialogue entre les acteurs humanitaires, les partenaires du développement et les autorités gouvernementales.

Pour que le PAH 2007 soit un succès, les organisations humanitaires et les bailleurs de fonds devront être à la hauteur de l'engagement que les congolais ont pris pour améliorer la situation de leur pays. Les partenaires devront aussi s'assurer de la mise en oeuvre d'une action rapide et efficace pour répondre aux importants besoins humanitaires du pays. Cela ne sera pas facile, et la communauté humanitaire devra affronter ses propres défis, mais tout autant que le nouveau gouvernement, nous ne pouvons nous permettre de laisser tomber le peuple congolais.

Ross Mountain
Coordonnateur Résident et Coordonnateur Humanitaire
République démocratique du Congo

Sommaire exécutif

La stratégie humanitaire du PAH 2007 vise à fournir un cadre commun afin de répondre aux besoins vitaux lors de crises humanitaires aiguës dès lors que les populations sont menacées par des conflits, des catastrophes ou des épidémies, mais aussi d'appuyer le retour vers une autosuffisance des ménages déplacés et réfugiés qui décident de retourner volontairement dans leurs communautés d'origine.

En 2006, les conflits armés localisés ont engendré maints déplacements de populations dans certaines zones de l'est du pays (Ituri, les Kivu et le Katanga). Ainsi, la moyenne mensuelle durant le 1er semestre 2006 fait état de 88 000 personnes nouvellement déplacées qui ont été assistées par le mécanisme de réponse rapide, soit une augmentation de 140% par rapport à la même période en 2005. Malgré la persistance de zones de conflit ou de poches d'insécurité, le nombre total des déplacés en RDC a quand même diminué de 33% par rapport à celui de l'an passé puisque selon les dernières estimations faites sur le terrain, il y aurait actuellement environ 1,1 million de personnes déplacées.

Si le 1er but est de sauver des vies en portant assistance aux victimes de différentes crises, le second en est un d'assistance et d'appui à l'accès à des services primaires de base et essentiels permettant aux populations retournées et à leurs communautés d'accueil de reprendre peu à peu le cours d'une vie normale tout en leur assurant des moyens de subsistance.

Ce second but permettra également d'amorcer une transition entre des interventions humanitaires et celles de développement dans les zones stabilisées de retour. Cette transition sera facilitée par la mise en oeuvre en 2007 du cadre d'assistance au pays (CAF) qui interviendra dans tous les secteurs du PAH en plus de celui de la bonne gouvernance: il sera néanmoins primordial de mettre en place un mécanisme de suivi continu afin d'éviter toute duplication d'activités possible dans les secteurs et régions concernés.

Le présent document présente donc la stratégie humanitaire commune pour le pays qui a été établi sur la base de scenarii régionaux et de leurs conséquences humanitaires ; de cette stratégie, découlent des plans d'action régionaux intégrant plusieurs secteurs d'interventions afin d'apporter une réponse appropriée et intégrée à ces problématiques régionales qui inclus des interventions coordonnées de l'ensemble de la communauté humanitaire en RDC.

Le budget du PAH 2007 s'élève à près de 686 591 107 millions de dollars $US, soit à peu près à la même hauteur que celui de l'an passé; néanmoins, il est à noter deux différences importantes entre les deux Plans:

1) la part du budget dans la première ligne d'action qui consiste à sauver des vies est passée de 28% en 2006 à 47% pour 2007;

2) la grande partie du budget (68%) est orientée vers l'est du pays, là où l'on retrouve à la fois des zones de conflit et des zones retour.

TABLE DES MATIERES

AVANT-PROPOS
SOMMAIRE EXECUTIF

CHAPITRE 1 L'ANNEE 2006 EN RETROSPECTIVE

1.1 Analyse globale

  • 1.1.1 De l'Appel Consolidé 2005 au Plan d'Action Humanitaire 2006
  • 1.1.2 La RDC est en sortie de crise et tend vers une certaine stabilité
  • 1.1.3 Les mouvements de population: déplacés internes et retournés
  • 1.1.3.1 Nouveaux déplacements
  • 1.1.3.2 Rapatriement des réfugiés
  • 1.1.4 Situation humanitaire

1.2. Principales crises majeures en 2006
  • 1.2.1 Ituri
  • 1.2.2 Nord-Kivu
  • 1.2.3 Sud-Kivu
  • 1.2.4 Katanga

1.3. Mise en place et fonctionnement du mécanisme des clusters
  • 1.3.1 Répartition des responsabilités
  • 1.3.2 Fonctionnement de l'approche cluster en RDC
  • 1.3.3 La valeur ajoutée des clusters
  • 1.3.4 Les commissions sectorielles

1.4. Atteinte des résultats et principales contraintes par secteurs
  • 1.4.1 Abris d'urgence et biens non alimentaires
  • 1.4.2 Education
  • 1.4.3 Eau et assainissement
  • 1.4.4 Logistique
  • 1.4.5 Nutrition
  • 1.4.6 Protection
  • 1.4.7 Santé
  • 1.4.8 Sécurité alimentaire
  • 1.4.9 Réintégration et relance communautaire
  • 1.4.10 Télécommunications d'urgence
  • 1.4.11 Mécanisme de réponse rapide

1 5. Financement du Plan d'action en 2006
  • 1.5.1 Analyse des financements reçus au Plan d'Action 2006
  • 1.5.2 Financement par secteur
  • 1.5.3 Utilisation des fonds flexibles (Pooled Fund / CERF)
  • 1.5.4 Suivi financier des contributions
  • 1.5.5 Mécanismes de financement: Pooled Fund et CERF
    1.5.5.1 Pooled Fund
    1.5.5.2 Central Emergency Response Fund (CERF)

1.6. Good Humanitarian Donorship Initiative

CHAPITRE 2 STRATEGIE HUMANITAIRE COMMUNE 2007

2.1. Introduction

  • 2.2. Scénario le plus probable et ses conséquences humanitaires
  • 2.2.1 Scénario le plus probable
  • 2.2.2 Conséquences humanitaires

2.3. Buts humanitaires
  • 2.3.1 Réponse d'urgence aux crises:
  • 2.3.2 Appui au retour à une autosuffisance:

2.4. Le lien entre le Plan d'Action humanitaire 2007 et le Cadre d'assistance au pays
  • 2.4.1 Domaines d'intervention indépendants de chaque plan
  • 2.4.2 Les domaines de chevauchements des deux plans
  • 2.4.3 La limitation des risques de duplication par un suivi serré
  • 2.4.4 L'articulation entre le deuxième but du PAH et le pilier 5 du CAF

CHAPITRE 3 STRATEGIES NATIONALES: NARRATIFS ET TABLEAUX STRATEGIQUES PAR SECTEUR

3.1. Narratifs par secteurs

  • 3.1.1 Abris d'urgence et biens non alimentaires
  • 3.1.2 Eau et Assainissement
  • 3.1.3 Education
  • 3.1.5 Nutrition
  • 3.1.6 Protection
  • 3.1.7 Santé
  • 3.1.8 Sécurité alimentaire
  • 3.1.9 Réintégration et relance communautaire
  • 3.1.10 Télécommunications d'urgence

3.2 Tableaux stratégiques par secteur

CHAPITRE 4 COORDINATION, SUIVI ET EVALUATION

4.1. Outils de coordination en 2007

  • 4.1.1 Les deux outils de coordination là où OCHA n'a pas de présence sur le terrain : MONUC-CAS et PNUD
  • 4.1.2 Autres mécanismes de coordination
  • 4.1.2.1 Réponse rapide aux urgences
  • 4.1.2.2 Programme d'assistance élargie pour les retours (PEAR)

4.2. Mise en oeuvre du Plan d'Action Humanitaire 2007
  • 4.2.1 Soutien d'OCHA auprès du Coordinateur Humanitaire
  • 4.2.2 Mécanismes de suivi
    4.2.2.1 Suivi en vue d'atteindre des indicateurs nationaux
    4.2.2.2 Suivi provincial au niveau des clusters et des commissions sectorielles
    4.2.2.3 Suivi au niveau de projets

Annexe 1: Résumé sommaires des fonds requis pour le Plan d'Action Humanitaire 2007 : par buts humanitaires, provinces et secteur
Annexe 2 : Appel de fonds 2007 du FICR

Note: Le texte complet de cet appel est disponible dans le format Adobe Acrobat (pdf).

Volume 1 - L'appel complet [format pdf*]

* Utilisez le programme Adobe Acrobat Viewer (gratuit)

Pour des copies supplémentaires, veuillez contacter:

Bureau de la Coordination des Affaires Humanitaires
Palais des Nations
8-14 Avenue de la Paix
CH - 1211 Genève, Switzerland

Téléphone: (41 22) 917.1972
Télécopieur: (41 22) 917.0368
E-Mail: cap@reliefweb.int

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.