Burundi + 1 more

L'OIM Burundi fait don d’équipement aux services foncier burundais

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published

Attachments

Gitega, 5 mars 2021 – Entre développement économique et paix sociale, au Burundi, l’accès à la terre reste une question déterminante pour la survie d’une très grande majorité de Burundais vivant exclusivement de la terre et de ses ressources. Pour appuyer les efforts des services foncier communaux au Burundi, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) Burundi, a procédé ce vendredi 5 mars 2021, à la remise officielle d’un lot d’équipement portant une valeur de BIF 175 millions au Ministère de l'Intérieur, du Développement Communautaire et de la Sécurité Publique.

Ce don est financé par le Gouvernement des Etats-Unis, à travers le Bureau de la Population, des Réfugiés et des Migrations dans le cadre du projet « Renforcement des capacités de réintégration immédiate des rapatriés burundais et des populations déplacées par le biais du logement, de la terre et de la propriété, de l’eau, l’hygiène et l’assainissement », mis en œuvre par l’OIM.

Il est composé de 24 motos, livré aujourd’hui pour faciliter le déplacement des agents fonciers, et d'équipement qui sera livré dans un second temps directement dans les communes, et qui comportera du matériel bureaucratique et des équipements pour faciliter l’enregistrement des terres et l’archivage des documents (notamment les registres, les certificats fonciers, etc.). Ces équipements bénéficieront 12 communes frontalières avec la République Unie de Tanzanie, des provinces de Cankuzo (4 communes), Muyinga (6 communes) et Ruyigi (2 communes).

L'OIM collabore avec le Gouvernement du Burundi dans l’apport des solutions à la question foncière par le biais d’actions humanitaires liées à la réintégration des personnes déplacées internes et des retournées, face auquel l’accès à la terre reste un défi capital. L’OIM s’investit également dans l’appui aux activités du secteur foncier, notamment au niveau communal dans de zones avec un grand nombre des retours des réfugiés burundais en provenance de la République Unie de Tanzanie.

« A travers ce don, l’OIM entend renforcer les services fonciers communaux par l’amélioration de la sécurisation des terres, afin de faciliter l’accès à la terre et la sensibilisation de la population à la réglementation foncière. Ce qui est une condition première pour assurer la stabilité et l’accès des populations en mouvement aux moyens de subsistance et leur permanence dans la région. » dit le Chef de Mission OIM Burundi, Vijaya Souri.

Ce don vient en complément d’un atelier prévu le 16 et 17 mars 2021 a l’hôtel Club du lac Tanganyika qui vise à relancer une réflexion commune sur l’accès au Logement, aux Terres et aux Biens et redynamiser un forum global d’échange et de suivi en vue d’optimiser l’impact des réponses apportées au niveau national et sur la base communautaire. Depuis fin 2020, une trentaine d’acteurs clés du foncier ont été réunis - pouvoirs publics, acteurs humanitaires, de développement, de consolidation de la paix, secteur privé, milieu académique et bailleurs de fond - afin d’établir un état des lieux holistique de la situation et proposer des priorités stratégiques à court moyen et long terme permettant à la population burundaise d’accéder à une sécurité foncière suffisante.

Pour plus d’information, contactez :

Triffin Ntore, OIM Burundi, tntore@iom.int, Tel +257 75 150 145
Lauriane Wolfe, OIM Burundi, lwolfe@iom.int, Tel +257 79 999 735
Les communiqués de presse de l’OIM Burundi sont disponible au www.reliefweb.int.

International Organization for Migration
Copyright © IOM. All rights reserved.