Burundi

L'Europe promet de poursuivre son soutien au processus de paix et de reconstruction pour le Burundi

Source
Posted
Originally published
FONDATION HIRONDELLE - AGENCE DE PRESSE HIRONDELLE A ARUSHA
POURPARLERS DE PAIX INTERBURUNDAIS
NEWS DU 21 FEVRIER 2000
Arusha, 21 février 2000 (FH) - Les représentants de la Belgique, de la France, et de la Grande Bretagne au sommet des chefs d'Etats de la région des grands lacs sur le conflit burundais, ont promis lundi de poursuivre leur soutien au processus de paix pour le Burundi.

S'adressant aux dix-huit délégations burundaises qui prennent part aux négociations de paix à Arusha, et aux chefs d'états et envoyés spéciaux venus participer aux sommet sur le Burundi, le vice premier ministre et ministre des affaires étrangères de Belgique, Louis Michel, a dit que les négociations burundaises entrent dans une phase décisive, et que son pays était disposé à accepter une demande supplémentaire de fonds pour le processus de paix. Il a cependant conditionné le soutien de son pays au "démantèlement des camps de regroupements forcés de la population à l'intérieur du Burundi". Pour la Belgique, selon Louis Michel, la paix au Burundi est "liée à la pacification de toute la région", et c'est la raison pour laquelle son soutien va aussi à l'accord de Lusaka dans la perspective du règlement de la crise en République Démocratique du Congo, de la promotion de l'Etat de droit et de la bonne gouvernance dans la région.

Pour sa part, lisant un message du président fran=FEais Jacques Chirac, le ministre fran=FEais de la coopération économique, Charles Josselin, a plaidé pour la reprise sans conditions de l'aide au Burundi. "La France soutient qu'il faut reprendre l'aide au Burundi et que c'est de cette manière que l'on peut redonner espoir au peuple burundais, sans poser la condition de la signature de l'accord de paix".

Charles Josselin a dit que la France est disposée à mettre des experts à la disposition de l'équipe de la facilitation, et à soutenir la mise en place d'une antenne de la facilitation à Bujumbura, la capitale burundaise, si le besoin en est exprimé.

La France a aussi promis de fournir un appui à la mise en application de l'accord de paix, une fois celui-ci signé, notamment pour ce qui concerne la bonne gestion de la transition et les programmes de reconstruction tels que la réinsertion sociale des combattants démobilisés, et l'établissement d'un Etat de droit.

Le chef de l'Etat français, à travers la voix de son ministre, est revenu sur le soutien de la France à l'organisation d'une conférence internationale sur les Grands Lacs, qui aborderait des questions de paix et de sécurité, de désarmement et de démobilisation des groupes armés, de la promotion de la démocratie et du respect de la justice, de la protection des minorités et des réfugiés, et enfin de l'effort de reconstruction.

La Grande Bretagne, quant à elle, promet concrètement aux initiatives de réconciliation au Burundi une enveloppe de 50,000 $, en plus de sa contribution financière au présent round de négociations. Jusque là, elle a contribué pour plus de 250,000 $ au processus de paix pour le Burundi.

"Nous pouvons vous soutenir, mais nous ne pouvons pas résoudre vos problèmes, ce fardeau repose sur vos épaules", a dit cependant le ministre d'état britannique chargé des affaires étrangères et du Commonwealth, Peter Hain, s'adressant aux négociateurs burundais. "Vous pouvez assurer la stabilité et la sécurité nécessaires pour que l'assistance au développement soit efficace, alors nous supporterons la reprise de l'assistance pour le Burundi", a-t-il ajouté.

La communauté internationale a déjà investi près de huit millions de dollars US dans le processus de paix pour le Burundi depuis 1996.

CR/KAT/FH

Fondation Hirondelle
3, rue Traversière
CH-1018 Lausanne, Suisse
Tel (+ 41 21) 647 2805
Fax (+ 41 21) 647 4469
E-mail :info@hirondelle.org

Agence Hirondelle
P.O. Box 6191Arusha, Tanzanie
Tel (+255) 811 51 09 77 (Julia Crawford) or 811 51 08 94

Salle de presse: tel/fax: 1(212) 963 28 50 extension 5236 ou 5218 E-mail : hirondelle@cybernet.co.tz

Les éléments sonores du service Hirondelle-audio sont disponibles en français, kinyarwanda et swahili.

Visitez notre site Internet (avec les nouvelles d'Arusha): www.hirondelle.org
Visit our World Wide Web site (with news from Arusha): www.hirondelle.org

Redistribution non commerciale autorisée, à condition de citer la source et de ne pas modifier le contenu.

Ce projet est financé conjointement par l'Union Européenne, le Ministère des Affaires Etrangères des Pays-Bas et le Gouvernement Suisse.