Burundi

Les Volontaires des Nations Unies réfléchissent sur l'avenir du volontariat au Burundi

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Les volontaires du BINUB et des Agences des Nations Unies au Burundi ont tenu une retraite annuelle le mardi 4 et mercredi 5 Novembre 2008 à l'Hôtel Club du Lac Tanganyika. Cette retraite a constitué un moment fort de rencontres et d'échanges. Pendant les deux jours, plus d'une cinquantaine de volontaires du BINUB et des Agences ont participé à des présentations et des séances de travail et de réflexion sur le sort du volontariat au Burundi.

L'interactivité et l'intégration ont été mises à l'honneur pendant la retraite. L'intégration des différents programmes VNU au Burundi pour une meilleure efficacité dans la promotion du volontariat est fortement souhaitée par les responsables des Programmes des VNU au PNUD et au BINUB et exigée par le RESG dans le cadre du Bureau Intégrée des Nations Unies au Burundi. Toujours dans l'esprit d'intégration, les volontaires et les associations de volontariat au Burundi ont été invités et ont prit part à la retraite.

Lors de la première journée, les volontaires ont bénéficié des interventions du Chef du Personnel Civil, M. Dirk De Bruyne, du Chef d'Appui à la Mission, M. Gianni Deligia du BINUB et du Directeur Général de la Jeunesse au Ministère de la Jeunesse et des Sports.

M. De Bruyne a fait une présentation sur les perspectives de carrières des volontaires. Selon lui, les options sont évidentes, cependant le volontaire doit se préparer pour la prochaine étape de sa carrière et toujours avoir un plan afin d'obtenir de bons résultats.

Le Chef d'Appui à la Mission a présenté un projet pilote sur le renforcement des capacités qui impliquerait les volontaires dans les Missions de Maintien de la Paix des Nations Unies. Il a saisit l'occasion pour reconsidérer la faisabilité du projet à travers les réactions nombreuses et positives des participants.

Avant ces deux interventions, le Directeur Général de la Jeunesse au Ministère de la Jeunesse et des Sports a fait une présentation sur le volontariat au Burundi, ses origines, axes et modus operandi. Il a surtout surligné le fait que le volontariat trouve ses origines dans la culture burundaise, qui se caractérise par l'entraide.

Les volontaires ont participé à travers des contributions et présentations aux discussions sur deux thèmes : (i) Atouts et difficultés rencontrés au sein des différentes sections dans la promotion du volontariat et (ii) Contribution des sections (techniques, administratives et substantives) au sein du BINUB à la réalisation du mandat du BINUB. La retraite a également permit de traiter du soutien administratif apporté aux VNU, du statut de VNU et des meilleures façons d'améliorer la promotion du volontariat au Burundi.

Le point phare de la deuxième journée était les travaux en groupes sur cinq thèmes : Intégration, mobilisation des VNU pour la paix et le développement, indentification de projet VNU, mise en œuvre de projet VNU et promotion du volontariat au Burundi.

Les résultats des travaux ont été présentés en plénière par la suite.

Cette retraite qui a été la première pour les volontaires du BINUB a été très appréciée par les participants. Elle leur a permis d'échanger sur les expériences de travail, de mieux se connaitre et réfléchir ensemble sur les perspectives de leurs activités, ainsi que de leurs carrières. Les leçons tirées de cette retraite permettront au programme des Volontaires des Nations Unies de mieux appuyer les volontaires et permettront aux volontaires eux-mêmes d'avoir une bonne vision de ce qu'implique leur travail. Les Volontaires des Nations Unies au Burundi travaillent d'ores et déjà ensemble ainsi qu'avec les associations de volontariat burundaises pour préparer la Journée Internationale des Volontaires qui ce célébrera le 5 décembre 2008.

Tony Aseh