Burundi

Les volontaires de la CRB à l'œuvre pour répondre aux effets El Nino

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Les fortes pluies dues au phénomène El Nino qui se sont abattues sur la ville de Bujumbura les 18 et 19 Février 2016 ont provoqué des inondations. Certaines routes ont été temporellement bloquées. C'est le cas de la Route Nationale N° 5 reliant la Mairie de Bujumbura à la province Cibitoke.

La rivière Ntahangwa qui traverse la Mairie de Bujumbura a encore dévié son lit. Les eaux de cette rivière ont alors inondé la route N° 5 au niveau de la Société de Brasserie (BRARUDI), dans le quartier industriel. Les débris emportés par les fortes vaques d'eaux ont par la suite bouché les caniveaux.

Dans leurs activités de réponse aux effets El Nino, les volontaires de la Croix-Rouge du Burundi (CRB) de la Zone Buyenzi, en synergie avec le CICR (Comité International de la Croix-Rouge) se sont mobilisés pour débloquer cette route. A partir de ce 22 Février 2016, ils se sont mis à refouler ces eaux et faire le curage des caniveaux bouchés. Le CICR a donné un appui technique en apportant ses techniciens et une motopompe appropriés pour l'évacuation des eaux.

Selon Désiré Bundoyi, le Secrétaire provincial de la Croix-Rouge en Mairie de Bujumbura, ils ont fait ce travail en vue d'empêcher les moustiques de s'y reproduire. " Comme nous sommes dans la campagne contre le paludisme dans la Mairie de Bujumbura, nous ne pouvons pas alors rester indifférents face à ces flaques d'eau favorisant la multiplication des moustiques" , a dit Bundoyi.

Pour trouver une solution durable à cet endroit qui est souvent inondé à toute tombée de la pluie, le Secrétaire Provincial de la Croix-Rouge en Mairie de Bujumbura dit avoir contacté la direction des routes du Ministère des Travaux publics pour un appui technique. Le but principal est d'abord celui d'empêcher la rivière Ntahangwa de continuer à dévier de son cours normal. Ensuite c'est celui de trouver une technique efficace qui permet de débloquer tous les caniveaux connectés à celui situé au niveau de la BRARUDI. Les volontaires de la zone Buyenzi espèrent terminer les travaux ce jeudi 25 Février 2016.