Burundi

Les pluies diluviennes ont frappé de pleins fouets l’économie des ménages

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

La Catastrophe qui est survenue en commune MUHUTA ce dimanche 29 Mars 2015 a occasionné pas mal de dégâts, et le nombre de vulnérables n’a fait qu’accroitre.

A peu près 400 ménages aujourd’hui ont du mal à faire vivre leurs familles. Certains d’entre eux ont trouvé refuge dans des familles d’accueil pour une courte durée. Cependant, ces familles devront se relever et reprendre la cour normale de la vie. Chose qui n’est pas du tout facile.

Israël NSHIMIRIMANA et Spès NAHIMANA forment une famille de 5 personnes. Leur principale source de revenu était le chargement en électricité des téléphones portables des voisins. Ces derniers leur versaient de l’argent après chargement. Malheureusement pour cette famille, les pluies ont tout emporté : les installations et mêmes les téléphones alors en chargement. NAHIMANA témoigne : « avant, notre famille pouvait survivre grâce à cette activité. Aujourd’hui nous ne savons pas comment nous allons survivre même si la situation s’améliorait. Où allons-nous trouver de nouvelles installations » ?

La vie devient également très dure pour la population qui vivait du commerce du sud de la capitale de Bujumbura. La route reste toujours impraticable et est obligée de passer par la voie maritime. Pour acheminer leurs marchandises jusqu’à Bujumbura, les commerçants sont obligés de d’abord les décharger, les charger dans des pirogues et les recharger dans les véhicules qui attendent sur l’autre côté de la route. Les commerçants indiquent que cette gymnastique les coûte cher et le risque de hausse des prix au marché est grand.

Retrouvez-nous sur notre page facebook https://www.facebook.com/CroixRougeBurundi