Burundi

Le marché de Ruziba désormais pourvu en latrines

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Dans la foulée des inaugurations de la semaine dédiée à la célébration de la Journée internationale de la Croix-Rouge et du Croissant –Rouge, Ruziba était à l’honneur ce jeudi 8 mai 2014. Cette journée a, en effet, été consacrée à l’inauguration d’un bloc de latrines construit au marché de Ruziba en Commune Kanyosha. En un laps de temps, les visites quotidiennes à ce marché sont passées de 300 à plus de 1000. Ce flux de personnes dans un endroit où il n’y avait ni latrines ni eau potable était cause de beaucoup de maladies. Le Choléra y avait élu refuge. Voulant venir en aide à la population de cette localité, la Croix-Rouge du Burundi a fait appel à ses partenaires et grâce à l’appui de la Croix-Rouge du Luxembourg, elle a pu construire un bloc de latrines publiques. Le bloc des femmes dispose de 3 latrines, 2 douches et un lavabo tandis que le bloc des hommes dispose de 2 latrines, 2 urinoirs et un lavabo.

Le président de la Croix-Rouge, M. Pamphile KANTABAZE a souligné qu’au-delà des secours et de gestion des catastrophes, la Croix-Rouge du Burundi œuvre pour la résilience des communautés. Elle s’inscrit ainsi davantage dans la logique de prévention. Pourvoir les communautés en eau et en infrastructures sanitaires est l’un des moyens prônés par la Société Nationale dans la prévention du choléra et autres maladies dues au manque d’hygiène.

Dans son discours, la secrétaire exécutive du maire de la Ville de Bujumbura Madame SINIGIRIRA Thamar, a remercié la Croix-Rouge pour toutes ses actions de développement communautaire et de secours. « Nous avons vu la Croix-Rouge quand le marché central a pris feu, sa présence lors des inondations a été salutaire pour plus d’un et aujourd’hui encore elle est à l’œuvre en nous aidant à prévenir les maladies dues au manque d’hygiène. Nous lui serons toujours reconnaissants et nous lui assurons de notre soutien. » Elle a demandé à la population de Ruziba de montrer leur gratitude envers la Croix-Rouge du Burundi en faisant bon usage de ces infrastructures et en appliquant les bonnes pratiques d’hygiène.