La Sous-Secrétaire Générale aux Affaires Humanitaires des Nations Unies et Coordonnatrice adjointe des secours d'urgence en visite officielle au Burundi

Report
from UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Published on 10 Sep 2018

Burundi, le 8 septembre 2018 : Ursula Mueller, Sous-Secrétaire Générale aux Affaires Humanitaires des Nations Unies et Coordonnatrice adjointe des secours d'urgence a effectué une mission de trois jours au Burundi.

« Je réaffirme le soutien continu de OCHA (Bureau des Nations Unies pour la Coordination des Affaires Humanitaires) au peuple Burundais. Nous nous sommes engagés à travailler ensemble avec nos partenaires pour réduire les besoins humanitaires et amorcer des initiatives de développement afin de renforcer la résilience des communautés », a déclaré Mme Mueller à l’issue de sa première visite au Burundi en tant que Coordinatrice adjointe des secours d’urgence.

Au cours de sa visite, Mme Mueller a rencontré le Second Vice-Président ; le Ministre des Finances, du Budget et de la Coopération au Développement Economique ; le Ministre des Droits de l’Homme, des Affaires Sociales et du Genre ; et le Secrétaire Permanent du Ministre des Affaires étrangères. Mme Mueller a souligné l’engagement continu de la communauté humanitaire à travailler avec le Gouvernement du Burundi, et ce, dans un esprit de confiance mutuelle et de respect, dans le but de réduire les besoins humanitaires.

Les officiels du Gouvernement Burundais ont exprimé leur volonté de travailler durablement avec la communauté humanitaire pour répondre aux besoins des communautés affectées. Mme Mueller a salué le Gouvernement pour son engagement à soutenir les personnes dans le besoin. Elle a par ailleurs indiqué qu’elle fera le plaidoyer du Burundi pour renforcer le financement humanitaire. Mme Mueller a également rencontré les partenaires humanitaires, le corps diplomatique, la Plateforme nationale de prévention des risques et de gestion des catastrophes ainsi que la Croix Rouge du Burundi. Elle a réitéré le soutien des Nations Unies et de ses partenaires aux activités de préparation aux catastrophes naturelles entrepris par le Gouvernement et la Croix Rouge du Burundi et aux efforts pour renforcer les capacités de résilience des communautés les plus vulnérables.

Le 7 septembre, Mme Mueller a visité le centre de transit de Songore, situé dans la province de Ngozi, accueillant les Burundais rapatriés de Tanzanie. Elle a été témoin de l’assistance et des services de protection fournis par les partenaires humanitaires aux Burundais rapatriés volontaires de Tanzanie avant qu’ils ne soient reconduits dans leur commune d’origine. Depuis septembre 2017, les partenaires humanitaires ont assisté plus de 45 000 Burundais retournés. Près de 30 000 de plus sont attendus d’ici la fin de l’année. A ce sujet, Mme Mueller a réitéré l’importance de faire respecter les normes internationales régissant le droit d’asile ainsi que le caractère volontaire des retours. Mme Mueller a remercié les bailleurs de fonds pour leur financement continue au Burundi. Elle a cependant souligné que le Plan de Réponse Humanitaire 2018 pour le Burundi était financé à seulement 25.9%, faisant de lui l’un des plans les moins financés dans le monde. « J’appelle la communauté internationale à renforcer ses efforts de financements au Burundi pour répondre aux besoins et permettre ainsi au pays de s’engager sur la voie du développement ».

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.