Burundi

L’OIM Burundi fait don d’équipement au Commissariat Général des Migrations

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published

Attachments

Bujumbura - Ce 21 juillet 2021, l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) a fait un don d’équipement au Commissariat Générale des Migrations (CGM) du Gouvernement du Burundi, dans le but de renforcer sa capacité à gérer les mouvements transfrontaliers dans le contexte d’urgence de santé publique face aux maladies à potentiel épidémiques tel que la COVID-19.

Ce don comprend la réhabilitation du système électrique du poste frontière de Mugina et des infrastructures des postes frontières de Rumandari, Kanyaru Haut, Gasenyi 1, Gisuru, et Rumonge. Il comprend également du matériel informatique (11 ordinateurs, 4 imprimantes) et bureautique (19 armoires, 38 chaises et 38 tables) et de 23 motos.

Grâce à ces nouveaux équipements, le personnel opérant aux points d’entrée ciblés pourront fournir de meilleurs services aux migrants. En effet, ils disposeront de capacités accrues pour gérer les flux de population tout en assurant la surveillance, détection, notification et gestion des cas de COVID-19 ou autre maladie à potentiel épidémique. « Par ce don, nous souhaitons souligner le fait que les contraintes liées à la COVID-19 ne doivent pas compromettre la continuité des services offerts aux populations à risque y compris les migrants, dont la fragilité a été accrue par cette crise sanitaire. » a déclaré Vijaya Souri, Chef de mission de l'OIM Burundi, lors de cette cérémonie.

Ce don fait suite à une évaluation conjointe, entre l’OIM Burundi et le CGM, pour mieux comprendre les besoins techniques et matériels des services en charge des frontières aux 25 points d’entrée dont Kanyaru Haut, Rumandari, Gasenyi 2, Gisuru et Rumonge, situés entre le Burundi et ses pays limitrophes – dont la République-Unie de la Tanzanie, la République démocratique du Congo et le Rwanda. Ainsi, l’amélioration des connaissances des agents d’immigration en matière d’épidémies et de protection permettra de mieux se préparer aux futures menaces à la santé publique.

Ce don a été rendu possible grâce au soutien du Gouvernement de la République Fédérale d’Allemagne, du Fond central d’intervention d’urgence des Nations Unies et du Gouvernement du Royaume-Uni à travers le Bureau des affaires étrangères, du Commonwealth et du développement.

Contact
Nassirou Afagnon, Chargée de Projet de Gestion de l’Immigration et des Frontières, OIM Burundi - nafagnon@iom.int | +257 79 999 735
Les communiqués de presse de l'OIM Burundi sont disponibles sur www.reliefweb.int