Burundi

IOM Rapport de l’enquête des intentions de retour des ménages déplacés internes - Burundi (Mars 2021)

Format
Assessment
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

INTRODUCTION

Selon les données des évaluations de base de la Matrice de Suivi des Déplacements (DTM, en anglais Displacement Tracking Matrix) de janvier 2021, les résultats montrent que 113 841 personnes (25 475 ménages) étaient déplacées internes. 81% des déplacements étaient dus aux désastres naturels et 19% dus à d’autres raisons (conflits, situation sociopolitique, etc). L’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) en collaboration avec le gouvernement du Burundi, a conduit une enquête auprès des ménages déplacés, sur les intentions de retour, les causes empêchant le retour et la situation socioéconomique des ménages déplacés internes.

Les avis exprimés dans ce rapport sont ceux des auteurs et ne reflètent pas nécessairement les points de vue de l’OIM, des donateurs et des partenaires. L’OIM croit profondément que la migration humaine et ordonnée est bénéfique pour les migrants et la société. En tant qu’organisation intergouvernementale, l’OIM agit avec ses partenaires de la communauté internationale afin d’aider à résoudre les problèmes opérationnels que pose la migration ; de faire mieux comprendre quels en sont les enjeux; d’encourager le développement économique et social grâce à la migration ; et de préserver la dignité humaine et le bien-être des migrants.

MÉTHODOLOGIE

La collecte des données de l’enquête des intentions de retour a été conduite du 25 janvier au 7 février 2021, dans toutes les provinces du Burundi par des étudiants de l’Université du Burundi et la Croix Rouge du Burundi qui ont été formés sur la méthodologie de la DTM, les techniques de collecte des données, la protection des données et l’utilisation des tablettes avec le système Kobo pour la saisie des données. Cette collecte des données été supervisée par le personnel de la DTM avec l’appui de la Plateforme Nationale et des autorités locales.

L’entretien est effectué avec le chef de ménage. En absence du chef de ménage, le questionnaire est administré avec un autre membre adulte (plus de 18 ans) de la famille. L’enquête a été conduite à base d’un échantillonnage de 2 458 ménages sélectionnés d’une manière aléatoire.

Pour avoir accès aux rapports de la DTM Burundi merci de visiter : https://dtm.iom.int/burundi
Contact : DTMBurundiFeedback@iom.int