Burundi

Evaluation du «concept ménage modèle » de la Croix-Rouge Burundi - Rapport Final (novembre 2016)

Sources
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

RESUME EXECUTIF

CONTEXTE NATIONAL ET POLITIQUE

  • Selon la dernière enquête nationale sur les conditions de vie des ménages, réalisée en 2014 (ECVMB, ISTEEBU 2014), 64,6 % de la population vit toujours en-dessous du seuil de pauvreté monétaire. Il a été par ailleurs estimé qu’en 2014, 32 % des ménages vivaient dans une situation d’insécurité alimentaire, dont 7 % en situation d’insécurité alimentaire sévère et 25 % en situation d’insécurité alimentaire modérée.

Cela équivaut à plus de 600 000 ménages en insécurité alimentaire, soit un peu moins de 3 millions de personnes. Bien que le Burundi aie fait des progrès considérables, l’infection à VIH demeure un problème majeur de santé publique et de développement. En 2010, le taux de séroprévalence a été estimé à 1,4 % dans la population de 15 à 49 ans (EDS 2010). Par rapport à l’accès à l’eau potable, la population jouissant d’un accès durable à l’eau potable est passée de 69,4 % au cours de la période 1990-1994, à plus de 76,2 % en 2015. On notera que la population sans accès permanent à un système amélioré d’assainissement est de 51,6 % en 2015 (année de fin de cycle des OMD). Par rapport à la scolarisation, du point de vue de l’ensemble des enfants burundais, le taux de scolarisation primaire est monté de 64,8 % pour la période 1995-1999 à 96,6 % en 2015 (BURUNDI - Rapport national sur les OMD 2015).

  • Pour relever les du développement durable, le Burundi a élaboré depuis 2010, plusieurs politiques d’orientations dans le cadre du développement. Il s’agit principalement de la vision Burundi 2025 et du Cadre Stratégique de Croissance et de Lutte contre la Pauvreté de deuxième génération (CSLP II). Ces principaux documents constituent des références pour l’élaboration des politiques sectorielles.

  • Au regard de ce contexte, la Croix-Rouge burundaise a développé le concept « Ménage Modèle » qu’elle a intégré dans son Plan Stratégique 2014-2017. Depuis 2014, la Croix Rouge de Burundi et ses partenaires mettent en œuvre le concept « Ménage Modèle » dans l’objectif de déclencher et pérenniser un changement de comportement des ménages et communautés burundais afin qu’ils soient acteurs de leur propre changement et de leur propre développement socioéconomique.

CONCEPT MENAGE MODELE

  • Le concept Ménage Modèle est une approche basée sur les changements de comportements pour une résilience durable des ménages et des communautés burundaises. L’approche est basée sur des critères en lien étroit avec les politiques de développement du gouvernement du Burundi qui, depuis 2008, s’est engagé pour un renforcement de la sécurité et le développement économique et social « (…) afin de briser le cycle de la fragilité caractérisée par la vulnérabilité à la pauvreté et la violence.

  • L’approche Ménage Modèle s’intéresse aux changements de comportement dans 10 domaines appelés critères. Ce sont :

  1. Maison solide, saine et sûre
  2. Hygiène corporelle, vestimentaire et de l'habitat
  3. Bonne nutrition
  4. Bonne gestion de l'eau de boisson
  5. Dormir sous la moustiquaire
  6. Compréhension VIH SIDA
  7. Méthode de planification familiale et vaccination des mères et des enfants
  8. Bonne scolarisation des enfants
  9. Connaissance des gestes qui sauvent
  10. Renoncement à la violence comme moyen de régler les différents (dans et hors ménages)

La stratégie de sa mise en œuvre est établie par un Manuel de mise en œuvre opérationnelle qui a été finalisé en Février 2014, c’est-à-dire, plus d’une année après le commencement de la mise en œuvre du Concept Ménage Modèle. On notera cependant que ce retard n’a pas eu un impact négatif sur la mise en œuvre du Concept Ménage Modèle.

  • La Croix-Rouge burundaise qui est le maître d’œuvre est appuyée par des programmes de Sociétés Nationales Participantes dans le but de soutenir la transformation des ménages modèles.