Burundi: Rapport de situation - 21 decembre 2018

Report
from UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Published on 21 Dec 2018

KEY MESSAGES

  • Augmentation de 7% des cas de malaria en novembre 2018 par rapport à novembre 2017

  • 157 tonnes de vivres ont été distribuées par le PAM à plus de 3 700 rapatriés Burundais ce mois de novembre

  • 1 ménage rapatrié sur 5 dirigé par une femme rapporte un niveau critique à au moins un indicateur de vulnérabilité

BACKGROUND

Les aléas climatiques de novembre provoquent le déplacement de plus de 1 400 personnes

D’après la matrice de suivi des déplacements (DTM) de l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), les aléas climatiques ont déplacé plus de 1 400 personnes et endommagé voire détruit plus de 400 maisons au mois de novembre. La province de Rumonge a été particulièrement touchée avec plus de 1 000 personnes affectées et 164 maisons endommagées / détruites par les pluies torrentielles du 22 novembre. Le débordement de la rivière Mugerangabo a par ailleurs emporté le matériel scolaire de 196 écoliers, les stocks alimentaires, les documents administratifs, les ustensiles de cuisine et autres articles non-alimentaires de 70 ménages dont les maisons ont été totalement détruites. Les plateformes communale et provinciale de prévention des risques et de gestion des catastrophes, en collaboration avec la Croix Rouge du Burundi ont immédiatement distribué des vivres et des articles non-alimentaires aux ménages affectés. Les partenaires humanitaires, sous la coordination de la Plateforme nationale, ont également mené une mission d’évaluation des besoins auprès de la population affectée de Rumonge. Une assistance humanitaire additionnelle en articles non-alimentaires, matériels scolaires et kits d’abris d’urgence a eu lieu au mois de décembre, selon les besoins recueillis lors de la mission d’évaluation.

Parallèlement, grâce au financement du Département du Développement International du Gouvernement britannique (DFID), l’OIM a distribué avec la Croix Rouge du Burundi, 100 kits d’articles non-alimentaires, 100 abris d’urgence, 15 abris semi-permanents et 38 subventions de location aux victimes des inondations du mois d’octobre dernier à Mishiha, dans la province de Cankuzo.

Les catastrophes naturelles représentent 76% des déplacements internes au Burundi. Au mois de novembre, la DTM dénombrait encore plus de 142 000 personnes déplacées internes sur l’ensemble du territoire, nombre qui pourrait augmenter d’ici la fin d’année qui coïncide avec la fin de la saison des pluies. Or, les secteurs eau, hygiène, assainissement et abris, articles nonalimentaires, particulièrement mobilisés dans la réponse humanitaire post-catastrophes naturelles, sont parmi les moins financés dans le Plan de Réponse Humanitaire (HRP) 2018 avec des gaps de financement respectifs de 83% et 82%.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.