Burundi

Burundi: Récent impacts des aléas climatiques - Réponses sectorielles Mise à jour de Juin 2018

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Contexte

De janvier à mai 2018, il est estimé que près de 80 000 burundais ont été affectés à un certain degré par de violentes pluies torrentielles. Les dégâts sont : a) la destruction totale ou partielle des habitations avec des maisons encore inondées à ce jour, b) d’infrastructures sociales telles que les salles de classe, c) de dingues et d) de champs. Le niveau de besoin varie selon la sévérité de l’impact des pluies par zones et du niveau de vulnérabilité des populations affectées. Des efforts sont en cours pour identifier ces besoins.

Parmi eux, environ 16 000 ont été identifiés dans les provinces de Bujumbura Mairie et Rural, entre fin avril et début mai. En effet, deux missions d’évaluations ont été réalisées dans ces provinces sous la coordination de la Plateforme nationale de prévention des risques et de gestion des catastrophes, avec le soutien de la communauté humanitaire. À Bujumbura Maire, plusieurs quartiers (Kiyange I et II à Buterere et Sabe) ont été submergés par les eaux suite à la destruction d’une digue de la rivière Mutimbuzi. Il a été estimé que près de 330 maisons ont été totalement détruites, 500 partiellement détruites et 3 000 personnes affectées. Ces derniers se sont installés sur cinq sites d’accueil temporaires ou dans de familles d’accueil4. À Bujumbura Rural, Gatumba a été inondé, avec 500 maisons détruites, 2 100 partiellement détruites et 13 000 personnes affectées.

Une première assistance d’urgence multisectorielle a été fournie à Buterere et Gatumba. En dépit des efforts fournis, des actions additionnelles sont nécessaires. Ce rapport est un résumé des actions humanitaires qui ont été mises en œuvre et des lacunes à combler.

Abris/Articles Non Alimentaires (ANA)

Sur les 16 000 personnes affectées entre le 27 avril et 9 mai, le secteur d’abris a répondu à environ 7% des besoins en abris et un 14% en termes d’articles non alimentaires, y compris à Nyaza-Lac où des dégâts avaient été reportés mi-Mai. Plusieurs distributions de kits d’abris d’urgences, y compris la mise en place d’un abri d’urgence collectif pour 50 familles et d’articles non alimentaires ont été effectués dans Buterere et Gatumba.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.