Burundi : Matrice de suivi des déplacements / DTM - Septembre 2017

LES TENDANCES DES DÉPLACEMENTS INTERNES

Les résultats des collectes de données menées par la DTM de juillet à septembre 2017, révèlent une diminution du nombre de PDI au Burundi. Cette diminution s'explique principalement par la reconstruction des maisons des PDI. Dans différentes provinces du pays, des activités de reconstruction des maisons des PDI ont été réalisées par les volontaires de la Croix Rouge, des élèves en vacances et la population locale pendant la période d’été (juin, juillet et août). La province où cette diminution est la plus importante est la province de Karusi suite à ces activités de reconstruction des maisons.

Cette diminution s'explique également par le retour d'une partie des personnes issues de la province de Bujumbura Mairie, qui avaient été déplacées pour des raisons socio-politiques et qui y sont retournées suite à l'amélioration de la sécurité dans la ville.

Dans la province de Muyinga, le nombre de PDI a diminué de 9% entre les mois de juillet et septembre 2017. Cette diminution a été particulièrement forte dans la commune de Giteranyi. Les PDI en provenance de Kirundo s’installent temporairement dans cette province avant de se déplacer vers la province de Cankuzo et vers la Tanzanie. Ces PDI qui vivent grâce au travail journalier quittent Muyinga à la recherche de travail et de terres cultivables.

Les résultats de l'opération d'identification des déplacés internes effectuée au mois d'août par l'Organisation Internationale pour les Migrations et la Croix-Rouge dans les sites de Cashi et Gitaza, dans la province de Rumonge, indiquent une diminution de plus de 800 PDI. Le retour de 489 PDI dans leur communauté d’origine au mois de septembre 2017 a aussi contribué à cette diminution du nombre de PDI dans cette province.

Bien que la sécurité se soit globalement améliorée, quelques récents incidents de sécurité à Bujumbura ont poussé les PDI à se cacher et à se déplacer vers d'autres localités, provoquant une diminution plus faible du nombre de PDI pré-sents dans la capitale au cours du mois dernier. Au mois d’août 2017, dans la zone urbaine de Buyenzi, une grenade a été lancée, provoquant la mort de plusieurs PDI ainsi que le déplacement d'autres personnes.

L'existence de terres cultivables, la facilité d'accès de la Tanzanie depuis Cankuzo, ainsi que la communication entre les PDI et la population de Kirundo ont contribué à l'augmentation du nombre de PDI à Cankuzo en particulier dans les communes de Mishiha et Kigamba.

Récemment, les feux de brousse ayant eu lieu dans la commune de Mabayi, province de Cibitoke, ont détruit des maisons, provoquant le déplacement de quelques ménages. Les pluies torrentielles de fin août et début septembre 2017 ont aussi provoqué le déplacement des populations dans les communes de Mabayi et Bukinanyana.

International Organization for Migration:

Copyright © IOM. All rights reserved.