Burundi

Burundi: A l'approche des élections législatives, l'ONUB réitère sa confiance dans le processus électoral

Source
Posted
Originally published
ONUB/PIO/PR/68/2005

L'ONUB en appelle au civisme de chacun, au strict respect du Code de Conduite et à l'acceptation des résultats une fois proclamés

Bujumbura, Burundi - A la veille des élections communales prévues pour le 3 juin 2005, Carolyn McAskie, Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies au Burundi, lance un appel d'apaisement général à l'endroit de tous les Burundais, et tout particulièrement à l'endroit de la classe politique burundaise.

Suite à la déclaration de l'ONUB et de l'Union Africaine le 19 mai 2005 à l'endroit des chefs de partis politiques ainsi que l'appel du corps diplomatique à la classe politique burundaise le 26 mai 2005, l'Opération des Nations Unies au Burundi réitère son appel à la non violence et à la sérénité. Aucun prétexte ne doit être envisagé pour entreprendre des actes susceptibles de compromettre la liberté du vote.

D'autre part, l'ONUB en appelle au sens civique de chacun, insiste sur le respect du Code de Conduite par tous, et recommande une application stricte du Code électoral par les partis, les candidats et l'administration électorale. L'ONUB suivra avec attention l'application de toutes ces dispositions qui n'ont pour seul objectif que de garantir des scrutins libres et transparents.

En outre, l'ONUB invite la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) à prendre ses responsabilités en mettant tout en œuvre pour que cessent toutes les tentatives de dissimulation de cartes d'électeurs ou de bulletins de vote. Elle souhaite vivement qu'à tous les niveaux, les dispositions nécessaires soient prises pour éviter une manipulation du processus électoral. De même, vu que l'article 109 du Code électoral donne aux Commissions électorales provinciales indépendantes (CEPI) le pouvoir de proclamer les résultats, l'ONUB incite celles-ci à assumer leurs responsabilités en toute objectivité et dans le strict respect de l'éthique électorale.

Enfin, Madame McAskie réitère la détermination de l'ONUB à tout mettre en œuvre pour que le processus électoral aille résolument de l'avant. A cet effet,

l'ONUB va déployer 350 fonctionnaires sur l'ensemble du territoire pour veiller au bon déroulement du processus. Ces fonctionnaires civils seront épaulés par la police civile et les Casques bleus de l'ONUB qui se joindront aux forces de sécurité burundaises pour assurer la sécurité de la population. La réussite du scrutin va nécessiter l'engagement de tout un chacun, et en particulier des autorités politiques qui ont une lourde responsabilité face à l'histoire et face aux générations à venir.

CONTACTS:

Isabelle ABRIC, Chef, Information Publique/ Chief, Public Information
Penangnini TOURE, Porte-parole/ Spokesperson
Mobile: +257 853 444, ONUB: +257 24 80 09 to 14, via New York: +1-212- 963 2839/42; Fax: +257 21 28 68
tourep@un.org, publicinformation@un.org