Burundi

Burundi : Lancement officiel de la campagne nationale de délivrance de la Carte Nationale d'Identité

Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Afin de permettre aux populations pauvres de jouir de leurs droits civiques et dans le cadre de la préparation de l'électorat pour 2010, le Ministre de l'Intérieur, M. Edouard Nduwimana, en présence du Représentant Exécutif du Secrétaire Général des Nations Unies et Représentant Résident du PNUD, M. Youssef Mahmoud, a lancé le lundi 21 décembre 2009 à Mpanda, province de Bubanza, une campagne nationale de deux semaines de délivrance gratuite de Cartes Nationales d'Identité (CNI) en faveur des populations pauvres et des femmes rurales.

« Je suis très content d'obtenir cette Carte Nationale d'identité qui va, non seulement, me permettre d'élire les candidats de mon choix, mais aussi, de circuler librement sur toute l'étendue du territoire national sans la crainte d'être interpellé par les policiers ». C'est dans ces termes que M. Deogratias Nduwimana, sourire aux levres, cravate et veste mises pour la circonstance, s'est adressé à nous après avoir obtenu sa carte « karangamuntu ».

Germaine Bandyatuyaga, cultivatrice, qui avait bravé le soleil de plomb, assise sur le gazon du Stade de Mpanda, attendant impatiement que son tour arrive n'était pas moins heureuse : « J'avais perdu ma Carte Nationale d'Identité en fuyant les obus pendant la guerre. Maintenant, je suis vraiment contente d'en recevoir une autre », nous a-t-elle confié. Et d'ajouter : « Je remercie ceux qui ont eu cette initiative. Que Dieu les bénisse ! Cette carte va aussi me permettre de bénéficier des autres mesures salutaires prises par le Chef de l'Etat comme l'accouchement gratuit, ... ».

Les cérémonies de lancement officiel de la campagne nationale de délivrance de la Carte Nationale d'Identité (CNI) au Stade de Mpanda de la province Bubanza (nord-ouest), le lundi 21 decembre 2009, étaient présidées par le Ministre de l'Interieur, M. Edouard Nduwimana, en compagnie du Représentant Exécutif du Secretaire Général des Nations Unies et Représentant Résident du PNUD au Burundi, M. Youssef Mahmoud.

Cette campagne qui durera deux semaines va permettre aux populations pauvres et les femmes rurales de jouir de leurs droits civiques, cela dans la perspective du processus électoral de 2010.

En 2010, le Burundi va, en effet, organiser cinq scrutins auxquels tous les citoyens âgés de 18 ans et plus sont appelés à participer. Et pourtant, des chiffres fiables estiment qu'environ 1000 000 de Burundais en âge manquent de ce document essentiel pour le rôlement sur les listes électorales, la carte d'électeur et le vote. Son coût et les délais de son obtention dûs aux procédures pour sa délivrance en rendent l'accès souvent difficile et surtout à la population rurale et pauvre.

Suite à une requête du gouvernement, le PNUD avec le soutien financier de ses partenaires a accepté d'appuyer les Administrateurs locaux dans la délivrance gratuite de la Carte Nationale d'Identité à tous les Burundais agés d'au-moins 18 ans en mai 2010, a précisé M.Youssef Mahmoud. Pour faciliter ce travail, des équipements et des dispositions nécessaires ont été rassemblés afin de permettre à chaque citoyen demandeur de disposer de sa Carte Nationale d'Identité en une seule journée. « A travers cet appui, le PNUD entend également renforcer les capacités des 129 communes du pays chargées de la delivrance de la Carte Nationale d'Identité » a précisé le Représentant Exécutif du Secrétaire Général.

Cet appui du PNUD, en plus de permettre la participation d'un million de burundais au processus électoral, rentre également dans le cadre du renforcement de la démocratie pour prévenir les conflits en ouvrant une égalité de chances aux citoyens burundais.

Le Ministre de l'Intérieur, M. Edouard Nduwimana, a insisté sur l'importance de cette campagne pour constituer le fichier électoral et mobiliser la femme à participer au vote.

Délivrer un million de cartes n'est pas une mince à faire, a dit M. Edouard Nduwimana, qui a insisté sur le rôle capital que les Conseillers chargés des questions administratives et sociales sont appelés à jouer notamment en restant disponible durant ces deux semaines, et en facilitant l'acquisition de cette Carte Nationale d'Identité à la population demanderesse. Il a tenu à preciser que cette operation est une tâche du gouvernement et non des formations politiques. Il les a plutôt invitées à observer le déroulement de cette opération.

Guy Karema