Burundi

Burundi: La CE offre 15 millions d'euros en faveur de l'aide humanitaire

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
NAIROBI, 17 février (IRIN) - Environ deux millions de Burundais vont bénéficier cette année d'une aide européenne de 15 millions d'euros (16,1 millions de dollars), a annoncé l'Office humanitaire de la Communauté européenne (ECHO). Dans un communiqué publié vendredi à Bruxelles, ECHO a indiqué que cette somme qui permettra de répondre aux besoins humanitaires de ce petit Etat d'Afrique centrale, sera distribuée par le biais d'organisations partenaires travaillant sur place et vise à soutenir les groupes de population les plus vulnérables du pays, notamment les personnes déplacées et leurs communautés d'accueil, les réfugiés, les rapatriés, les femmes et les enfants.
« Le Burundi est l'un des pays les plus pauvres du monde, et l'intervention d'ECHO s'inscrit totalement dans la stratégie de la Commission européenne qui entend faire du soutien apporté aux victimes des crises humanitaires une priorité, » selon les propos de Poul Nielson, commissaire de la Commission européenne responsable d'ECHO.

Parmi les domaines d'activité prioritaires au sein d'ECHO, M. Nielson a cité la santé, la nutrition, la sécurité alimentaire, l'eau, l'assainissement et les denrées non alimentaires. Ces quatre dernières années, ECHO a alloué au moins 61 millions d'euros au Burundi, se classant ainsi parmi l'un des plus généreux bailleurs d'aide humanitaire en faveur de ce pays.

ECHO a indiqué que la série de conflits civils qui ont déchiré le Burundi depuis 1993 se traduisent par d'importants déplacements de population et ont créé de graves besoins humanitaires. « Certaines parties du pays sont encore très instables, tandis que d'autres régions sont relativement stables et peuvent permettre la mise en place d'activités de relèvement et de développement, » d'après ECHO.

L'organisme a néanmoins lancé une mise en garde : « La situation humanitaire au Burundi peut se détériorer à tout moment. En vue de garantir une action rapide et efficace maximale, une capacité de réaction va être mise en place pour surveiller les situations d'urgence telles que mouvements temporaires de population, épidémies et crises nutritionnelles. »

Selon ECHO, le Burundi a accueilli plusieurs milliers de réfugiés congolais depuis septembre 2002 tandis que 530 000 Burundais ont trouvé refuge en Tanzanie. ECHO ajoute que la possibilité d'un rapatriement massif de la

Tanzanie serait étroitement surveillée afin de pouvoir mobiliser des ressources supplémentaires en cas de besoin.

[FIN]

[Les informations contenues dans ce bulletin vous sont parvenues via IRIN, un département d'informations humanitaires des Nations Unies, mais ne reflètent pas nécessairement les vues des Nations Unies ou de ses agences. Si vous réimprimez, copiez, archivez ou renvoyez ce bulletin, merci de tenir compte de cette réserve. Toute citation ou extrait devrait inclure une référence aux sources originales. Les rapports d'IRIN sont archivés sur internet sous : http://www.irinnews.org. Toute utilisation par des sites web commerciaux nécessite l'autorisation écrite d'IRIN. ]

Copyright (c) UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs 2003