Burundi: inondations et glissements de terrain Flash Update No. 4, 11 février 2020

Report
from UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Published on 11 Feb 2020

Faits saillants

• 3 personnes morts, 19 blessés, et plus de 11 000 déplacés suite aux inondations à Gatumba, Buterere, Kinama et Bubanza du 28 au 29 janvier 2020

• La relocalisation, l’abris, l’accès à l’eau, hygiène et assainissement (EHA), sont les besoins prioritaires

• La capacité de réponse reste précaire en vue de la saison pluvieuse qui s’approche (février à mi-mai)

Aperçu de la situation

Bien qu’en période calendaire de petite saison sèche (décembre - janvier), des fortes précipitations combinées aux autres facteurs préexistants ont provoqué des inondations qui ont coûté des vies humaines, provoqué des dégâts importants sur les abris, les infrastructures (routes, écoles et ponts), les cultures (surtout dans les marais) et ont déplacé des populations à l’interne. A des échelles et ampleurs variables, la partie nord-ouest, des provinces Cibitoke, Bubanza, Bujumbura Rural et Mairie en a souffert. Les pluies du 28 au 29 janvier 2020 ont particulièrement touché les quartiers du nord et du sud de Bujumbura Mairie, la commune de Mubimbuzi (de Bujumbura Rural) ainsi que les communes de la province de Bubanza.

• En commune Ntahangwa (Bujumbura Mairie), la Croix Rouge du Burundi (CRB) et l’administration ont recensé 266 maisons totalement détruites, 439 maisons inondées et 1 390 personnes déplacées internes (PDI).

• A Bubanza, 266 maisons ont été détruites complètement alors que 461 l’ont été partiellement. De plus, 3 personnes sont décédées, 19 ont été blessées, et 1 507 personnes ont été déplacées et sont restées sans abris.

• En commune Mutimbuzi, les eaux de la rivière de Rusizi ont débordé leur lit et inondé plusieurs quartiers de Gatumba, notamment Kinyinya 1&2, Muyange 1&2, Mushasha 1&2, Gaharawe (Bujumbura Mairie). Selon le DTM, la première évaluation a fait état de 750 maisons totalement détruites, 675 maisons partiellement détruites, 942 maisons inondées et 9 743 PDI qui sont dans un besoin extrême.

Il sied également de noter que les vagues répétitives des pluies sur ces mêmes zones continuent graduellement d’alourdir le bilan des dégâts (les maisons inondées continuent de s’écrouler) et fait croitre l’effectif des personnes déplacées/affectées

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.