Burundi

Burundi : crimes d'albinos, une fillette de 6 ans tuée

Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Ecouter les nouvelles

Une fillette albinos de 6 ans a été tuée dans la nuit de dimanche à lundi au Burundi, précisément dans la commune de Kinyinya, par un groupe d'hommes armés. Cette dernière attaque porte le nombre d'albinos assassinés au Burundi à 11 personnes.

Les assassins ont après avoir tué la fillette, réussi à avoir accès à la tombe de la victime qu'ils ont par la suite amputé de ses jambes et ses bras.

Le phénomène d'assassinats des albinos au Burundi, a démarré en septembre dernier selon des informations du bureau de l'UNICEF dans le pays.

Devant la recrudescence de ce phénomène le gouvernement a pris des mesures contre les auteurs de tels actes, qui vont de lourdes peines de prison à la condamnation à mort. De son côté, le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) compte appuyer l'action du gouvernement grace à un programme de sensibilisation et egalement la prise en charge d'enfants albinos.

Cette pratique répandue dans certains pays d'Afrique de l'est est la résultante d'un trafic florissant d'organes d'albinos, utilisés par des sorciers en Tanzanie pour confectionner des gris-gris porte-bonheur.