Burundi + 2 more

Burundi, Congo, Rwanda, Belgique - Communiqué Commun: L'Engagement de Bruxelles

Source
Posted
Originally published
Bruxelles, le 22 février 2003 - Dans le cadre de la "Semaine Africaine", le Président de la République Démocratique du Congo, Son Excellence M. Joseph KABILA, le Président de la République du Burundi, Son Excellence M. Pierre BUYOYA, ainsi que le Ministre des Affaires étrangères de la République du Rwanda, Son Excellence M. Charles MURIGANDE, se sont entretenus avec le Premier Ministre, M. Guy VERHOFSTADT et le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères, M. Louis MICHEL.
Cela a été l'occasion pour les dirigeants de ces trois pays de réitérer formellement leur engagement sincère et total en vue d'un dénouement heureux des processus de paix et de stabilisation en cours au Congo, au Burundi et au Rwanda.

Les trois pays de la région des Grands Lacs ont affirmé leur détermination à faire valoir dans la région les valeurs essentielles que sont la démocratie, les droits de l'homme, la bonne gouvernance et la justice. Ils se disent résolus à saisir l'occasion historique qui se présente pour vaincre tout sentiment de découragement et de fatalisme et pour trouver la voie de la concorde et de la coopération.

Pour leur part, le Premier Ministre et le Ministre des Affaires étrangères belges ont répété que la Belgique continuerait d'appuyer et d'accompagner les processus de pacification et de réconciliation en cours. Ils ont réaffirmé avec force leur engagement en faveur de l'approche globale visant simultanément les voies diplomatiques, économiques, financières et de coopération.

La situation dans l'Est du Congo est maintenant jugée particulièrement préoccupante et source d'une potentielle déstabilisation. Les dirigeants des pays de la région des Grands Lacs se sont engagés à tout mettre en oeuvre pour trouver des solutions durables, notamment en facilitant l'accès humanitaire. Là encore, le Premier Ministre et le Ministre des Affaires étrangères belges ont réaffirmé leur soutien.

Le Congo, le Burundi, le Rwanda et la Belgique confirment leur appui à l'organisation de la Conférence internationale pour la region des Grands Lacs sur la paix, la sécurité et le développement.

La paix dans la région des Grands Lacs n'a sans doute jamais paru si proche. Cependant le processus reste fragile et nécessite une attention permanente, ainsi qu'une volonté obstinée d'aboutir. C'est ce que les dirigeants africains et belges ont voulu réaffirmer ici, aujourd'hui.

Au moment o=F9 la Communauté internationale risque de focaliser son attention exclusive sur la question iraquienne, et par-là de relâcher ses efforts et ses responsabilités à l'égard du règlement des processus de paix en cours dans la région des Grands Lacs, la Belgique entend rappeler l'urgence et l'impérieuse nécessité à ce que la Communauté internationale intensifie ses efforts tant diplomatiques que financiers.

La Belgique veillera avec détermination à maintenir cet enjeu international majeur à l'agenda des instances internationales, et notamment de l'UE. Pour sa part, elle s'engage à augmenter les moyens disponibles pour la région des Grands Lacs par l'augmentation du budget et la concentration de son aide.