Burundi

Burundi - Bulletin d'informations n°3 de l'année 2017

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Burundi : le CICR multiplie ses activités au bénéfice des populations vulnérables

Le CICR a étendu ses activités au Burundi tout au long de l'année.

En collaboration avec la DGAP, des légumes frais ont été produits dans les jardins pénitentiaires pour les détenus malnutris. Ce projet a connu un succès inégalé au CICR et 87% des prisonniers malnutris ont retrouvé un poids normal. Ce programme s'étendra à quatre autres prisons du Burundi en 2018.

En plus de la population carcérale, le CICR a travaillé avec la Regideso pour offrir à plus de 56'000 bénéficiaires du sud de Bujumbura un meilleur accès à l'eau potable, grâce notamment à la construction d'un réservoir de 150 m3 à Kamesa.

En deux ans, le CICR a soutenu 700 femmes cheffes de famille, sélectionnées sur la base de leur précarité et de leur projet commercial, en leur octroyant un financement conditionnel afin qu'elles relancent une activité génératrice de revenu. Le CICR finance également la rémunération de 1'000 familles vulnérables pour un travail d'un mois. Ces activités humanitaires initiées à Bujumbura s'étendront en 2018 dans quelques communes en province.

Dans le cadre de notre coopération avec la Croix-Rouge du Burundi, la préparation et la réponse aux urgences, le soutien à quatre centres de santé, la diffusion des principes et valeurs humanitaires, la plaidoirie pour le respect et la bonne utilisation de l'emblème Croix-Rouge et le rétablissement et le maintien des liens familiaux ont été au centre des activités conjointes réalisées.

D'autre part, le CICR a continué à former les corps de défense et de sécurité en droit international humanitaire et en droit international des droits de l'homme, ainsi qu'aux normes applicables dans le maintien et le rétablissement de l'ordre public. Plus de 10'000 membres des forces de l'ordre et de sécurité ont suivi des formations et l'agenda de 2018 s'annonce encore plus soutenu.

En collaboration avec les autorités du pays, l'action humanitaire du CICR se poursuivra en 2018 pour être encore plus proche des populations vulnérables.

Au sommaire de ce numéro :

  • Éditorial de Philippe Beauverd, chef de la délégation du CICR au Burundi

  • L'amélioration de l'accès à l'eau potable pour 56'000 personnes

  • Un travail rémunéré d'un mois pour soutenir 1000 familles

  • Le renforcement de la prise en charge des victimes de violences

Pour lire le bulletin en entier, téléchargez-le ici.