Burundi Bulletin de mVAM #16: Janvier 2018

Report
from World Food Programme
Published on 16 Feb 2018 View Original

La sécurité alimentaire dans les communautés s’améliore avec la baisse des prix sur le marché et la constitution des stocks

Points saillants:

  • Durant le mois de Janvier, les conditions de disponibilité et d'accessibilité, à travers le pays, se sont améliorées.

  • Les récoltes encours de la saison 2018A s’accompagnent d’une baisse des prix des denrées alimentaires, en particulier le haricot, le maïs et la pomme de terre.

  • Au cours de la période, le pays a enregistré un mouvement relativement important de demandeurs d’asile fuyant les affrontements armés à l’Est de la République Démocratique du Congo avec en conséquence une pression additionnelle sur les sources alimentaires locales déjà précaires.

Contexte

Au cours du mois de Janvier 2018, les conditions de disponibilité et d'accessibilité, à travers le pays, ont été plus ou moins favorables suite aux bonnes performances des récoltes de la saison culturale A avec comme conséquence la baisse des prix des denrées alimentaires comme le haricot et le maïs.

Cependant, la hausse des prix du carburant de 7% depuis la deuxième quinzaine du mois de janvier vient contrebalancer ce sursis et l’insécurité alimentaire reste préoccupante selon le document adressé au Conseil de sécurité de l'ONU qui couvre ainsi 16 pays dont le Burundi qui se place en deuxième position des pays menacés par l’insécurité alimentaire. Selon l’ISTEEBU (Enquête démographique et de santé 2017 - EDSBIII de l’ Institut de Statistiques et d’Etudes Economiques du Burundi), un 1 enfant de moins de 5 ans sur 2, souffre de la malnutrition chronique soit 56% des enfants âgés de moins de 5 ans.

A noter que la publication du présent bulletin coïncide en outre avec la perturbation sécuritaire à l’Est de la RDC vers la fin du mois de Janvier, avec comme conséquence un afflux massif de réfugiés