Burundi + 3 more

Bulletin quotidien no 494 d'information sur l'Afrique Centrale et de l'Est

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
NATIONS UNIES
Bureau de la coordination des affaires humanitaires
IRIN - Afrique Centrale et de l'Est
Tel: +254 2 622 147
Fax: +254 2 622 129
e-mail: irin@ocha.unon.org

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (RDC)

L'Afrique du Sud change sa position et se felicite de l'intervention militaire

Dans le cadre d'un changement de politique, l'Afrique du Sud a exprime aujourd'hui (jeudi) son soutien a l'intervention militaire organisee par le Zimbabwe, la Namibie et l'Angola dans le conflit en RDC aux cotes du President Laurent-Desire Kabila, a rapporte la BBC. Cependant, le President Nelson Mandela a declare que ce changement n'etait pas en contradiction avec les tentatives regionales pour arriver a un cessez-le-feu. Il a fait ce commentaire a l'issue de la reunion regroupant les dirigeants de la 'Southern African Development Community' (SADC - Communaute de developpement de l'Afrique Australe), a laquelle participaient egalement le Secretaire General de l'ONU, Kofi Annan, et le Secretaire general de l'OUA, Salim Ahmed Salim. Ces discussions ont ete tenues en meme temps que le sommet des pays non-alignes (NAM), a Durban, en Afrique du Sud.

Annan encourage par les pourparlers

Lors d'une conference de presse, suite a cette reunion, M. Annan a fait savoir qu'il avait ete encourage par les pourparlers, et que ces derniers "allaient dans la bonne direction". Il devrait rencontrer les presidents ougandais et rwandais plus tard dans la journee. "Nous avons a faire a une situation qui evolue", a-t-il ajoute.

Hier (mercredi), dans son allocution lors du sommet des pays non-alignes, M. Annan avait appele a une solution pacifique des problemes africains. "Mes freres dirigeants africains, je vous lance un appel encore une fois", avait-il declare. "Nous, les Africains, nous devons avoir la volonte de resoudre nos problemes avec des moyens politiques, non militaires. Car, chaque jour ou nous echouons, le peuple innocent de ce continent en paye le terrible prix". Citant les conflits actuels en Afrique, Mr. Annan a ajoute: "Peut-etre que ce qui est le plus inquietant de tout, c'est le cas de la Republique democratique du Congo qui s'est a nouveau engouffree dans une guerre civile, avec les forces des Etats voisins engagees de chaque cote".

Kabila fustige le Rwanda et l'Ouganda

Par ailleurs, M. Kabila, qui est arrive hier a Durban, alors qu'on ne l'attendait plus, a violemment accuse l'Ouganda et le Rwanda d'avoir "tue, viole et detruit les structures" dans l'ouest de la RDC. Lors du sommet des pays non-alignes, il les a egalement accuses d'avoir massacre les Hutus dans le pays, a indique la presse. Selon la SAPA, M. Kabila n'etait pas present aujourd'hui a la reunion de la SADC, il s'est cependant entretenu separemment avec M. Annan.

Le Conflit va "bientot" se terminer, selon l'Angola

Le commandant d'Etat major angolais, Joao de Matos, a declare que les operations en RDC avaient "ete couronnees de succes" et a predit que "le conflit allait bientot se terminer". A l'issue d'une reunion, qui s'est tenue hier a Luanda avec ses homologues zimbabweens et congolais, il a indique a la television angolaise qu'il etait peu probable que ce qu'ils avaient gagne, allait etre repris.

Mesures prises pour evacuer les civils tustis emprisonnes

Suite a la demande emise par le Ministre congolais des droits de l'homme, le gouvernement du Congo-Brazzaville serait pret a autoriser l'evacuation sur Brazzaville de quelque 180 civils tustis rwandais et congolais, pour des raisons humanitaires, a condition qu'ils soient transferes dans d'autres pays des que possible, selon des sources onusiennes. Ces personnes sont incarcerees dans le camp militaire de Kokolo a Kinshasa, et se trouveraient dans des conditions extremement vulnerables, ont ajoute ces memes sources, precisant que d'autres civils tutsis etaient regroupes dans des conditions egalement precaires dans d'autres endroits de la capitale.

RWANDA

Annan se felicite du verdict du TPIR

Le Secretaire General de l'ONU, Kofi Annan, a decrit le verdict rendu hier par le Tribunal penal international pour le Rwanda (TPIR) comme etant une "decision historique". "Ce jugement est le testament de notre determination collective a confronter les crimes odieux de genocide", a-t-il indique dans un communique, rapporte par le service d'infomation de l'ONU. "Ne soyons plus jamais accuses de rester a ne rien faire alors qu'un genocide et des crimes contre l'humanite sont commis".

Les avocats de l'ancien premier Ministre demande la clemence

Par ailleurs, les avocats de la defence, representant l'ancien premier ministre Jean Kambanda, ont demande une peine minime de deux annees d'emprisonnement, parce qu'il a admis etre coupable de genocide, ont indique plusieurs agences de presse. L'avocat Michael Inglis a declame aujourd'hui devant le TPIR que M. Kambanda "avait ete piege et etait devenu le pantin" des autorites interimaires de l'epoque. Les Rwandais presents a l'audience ont exprime leur outrage face au plaidoyer de la defence. Le Tribunal devrait prononcer la condamnation demain matin.

BURUNDI

Accord conclu sur les commissions de travail du processus d'Arusha

Un envoye, depeche a Bujumbura par le mediateur de la paix Julius Nyerere, a declare qu'un accord avait ete conclu sur la composition et la direction des cinq commissions de travail etablies pour les pourparlers de paix. Mark Bomani a fait savoir a l'Agence burundaise de presse (ABP) qu'il avait ete envoye par M. Nyerere pour tenir des discussions sur les commissions de travail dans le cadre du processus de paix externe d'Arusha. M. Bomani a confirme que l'ambassade du Burundi a Dar es-Salaam va etre reouverte et qu'un representant du gouvernement burundais etait en place. Le Burundi avait precedemment accuse la Tanzanie de permettre a l'ambassade d'etre "occupee" par des representants du parti d'opposition, le FRODEBU, ainsi que par ceux du groupe rebelle, le CNDD.

Selon le FROLINA, la "reprise de la guerre" va avoir un impact sur les pourparlers

Le groupe rebelle a dominance hutue, le Front pour la liberation nationale (FROLINA), a exprime son soutien pour le President congolais Laurent-Desire Kabila et pour "l'integrite territoriale" du pays. Dans un communique, il a declare que des troupes burundaises se battaient en RDC et a mis en garde que le "refus" du President Pierre Buyoya "de retirer sans delais ses troupes de la RDC, va entrainer la reprise de la guerre de liberation par le FROLINA... avec toutes les consequences sur les pourparlers de paix d'Arusha".

OUGANDA

Les populations touchees par la secheresse vont recevoir une aide alimentaire

Le PAM va distribuer plus de 4 000 tonnes d'aide alimentaire a quelque 126 000 personnes dans les regions touchees par la secheresse, dans le nord-est de l'Ouganda, selon son dernier rapport hebdomadaire sur les urgences. Le projet, d'une valeur d'1,6 million de dollars, a pour but de proteger le niveau nutritionnel et l'etat de sante des groupes les plus touches, d'empecher la migration des gens vers d'autres regions et d'encourager l'independance de la population concernee par des activites de rehabilitation 'travail-pour-vivres'. Les distributions de nourriture du PAM vont cibler les regions de Kotido, de Moroto et de Kitgum, sur une periode de trois mois.

Quatre morts lors d'affrontements entre l'armee et la LRA

Au moins quatre personnes ont ete tuees lors d'une echange de tirs lundi entre les rebelles et les soldats du gouvernement, dans le nord de l'Ouganda, a rapporte aujourd'hui le journal 'Monitor'. Selon l'AFP, l'article precise que la 'Lord's Resistance Army' (LRA) a pris d'assaut le camp d'Amuru dans le district de Gulu, et s'est ensuite lance dans le pillage avant de tuer une personne. Les forces du gouvernement ont essaye de repousser l'attaque, mais lors des combats, une bombe perdue est tombee sur une case dans le village voisin de Labongogali et tue trois occupants. Plusieurs autres personnes ont ete blessees. Par ailleurs, le journal 'New Vision' a rapporte mardi que 12 rebelles des 'Allied Democratic Forces' (ADF - Forces democratiques alliees) avaient ete tues dimanche lors d'un affrontement avec l'armee dans la region de Ruwenzori.

Nairobi, vendredi 4 septembre 1998

[FIN]

[Les informations contenues dans ce bulletin vous sont parvenues via IRIN, un departement d'informations humanitaires des Nations Unies, mais ne refletent pas necessairement les vues des Nations Unies ou de ses agences.Pour plus d'information ou abonnement, veuillez contacter UN IRIN: Tel: +254 2 622 147, Fax: +254 2 622 129, e-mail: irin@ocha.unon.org. Si vous reimprimez, copiez, archivez ou renvoyez ce bulletin, merci de tenir compte de cette reserve. Toute citation ou extrait devrait inclure une reference aux sources originales. Les rapports d'IRIN sont archives sur internet sous : http://www.reliefweb.int/, ou bien peuvent etre retrouves automatiquement par courrier electronique sous : archive@ocha.unon.org, Mailing liste: irin-cea-francais-bulletins]