Burundi + 3 more

Bulletin quotidien d'information No. 884 pour la région des Grands Lacs

Source
Posted
Originally published
NATIONS UNIES
Bureau de Coordination des Affaires Humanitaires - IRIN
Pour l'Afrique Centrale et de l'Est
Tél: +254 2 622147
Fax: + 254 2 622129
E-mail: irin@ocha.unon.org

RWANDA: Les 'mensonges' de l'ONU ne détérioreront pas les liens

Le gouvernement rwandais a fait savoir que ses relations avec les Nations Unies ne seront pas endommagées par un rapport de l'ONU l'accusant d'aider le mouvement rebelle angolais, l'UNITA et de contourner les sanctions internationales. 'Nous avons eu des relations plus tendues avec l'ONU par le passé, les mensonges actuels ne vont pas endommager notre relation avec l'ONU,' a déclaré à IRIN vendredi le porte-parole du gouvernement rwandais, Joseph Bideri. Jeudi, M. Bideri avait déclaré à la BBC que son gouvernement envisageait de poursuivre les Nations Unies en justice.

D'après ce récent rapport, dont la version officielle a été publiée mercredi, l'UNITA et le Rwanda 'partageaient un intérêt commun en renversant [le président de RDC] Kabila'. Selon le document, cette coopération concernait l'envoi par le chef de l'UNITA, Jonas Savimbi d'une batterie de défense antiaérienne (SAM16) pour aider les rebelles de RDC soutenus par le Rwanda. Pour leur part, les Rwandais auraient permis à l'UNITA d'opérer plus ou moins librement à Kigali, la laissant écouler ses diamants et acquérir des armes.

RWANDA: Etude économique d'impact sur les rapports hommes-femmes

Un crédit pour la reprise économique du Rwanda, de 75 millions de dollars, récemment approuvé par la Banque mondiale, prévoit spécifiquement la réalisation d'une étude économique approfondie en vue d'éliminer la discrimination contre les femmes, et d'améliorer leur accès aux services et aux opportunités économiques. Un rapport spécial établi par la Banque mondiale, qui a été critiqué pour avoir omis de traiter la question des impacts sociaux inégaux de ses politiques d'ajustement structurel, a déclaré cette semaine que le programme soutenant l'économie rwandaise nécessiterait aussi une législation pour éliminer la discrimination contre les femmes sur les droits à l'héritage et à la propriété. 'Nous savons maintenant que les hommes et les femmes bénéficient ou pâtissent du crédit d'ajustement de différente manière en fonction de leur rôle dans la société. Il est donc important que nous prenions ceci en compte dans notre programme de crédit d'ajustement et dans le contrôle de l'impact,' a expliqué Elaine Zuckerman du groupe de développement et des rapports hommes-femmes, à la Banque mondiale.

Au cours des trois prochaines années, le gouvernement rwandais a fait savoir qu'il entend renforcer sa gestion de l'économie et approfondir ses réformes structurelles, en mettant l'accent sur le développement de l'agriculture et les marchés ruraux, en développant le rôle de la femme, en favorisant le secteur privé, et en réformant le secteur public. Sur les rapports hommes-femmes, le code civil sera amendé et les femmes auront le droit d'hériter et d'être propriétaires.

OUGANDA: Cas de fièvre hémorragique non confirmés

Le ministre de la santé n'a apporté aucune confirmation aux bulletins de presse faisant état d'une épidémie de fièvre hémorragique dans la province d'Arua au nord-ouest de l'Ouganda, a indiqué vendredi à IRIN un responsable de l'OMS. Il a indiqué qu'il était possible que l'acheminement par Kampala des échantillons de laboratoire prélevés sur des cas présumés à l'est de la RDC avait créé une confusion sur la question. Il a confirmé le cas d'une personne décédée de fièvre hémorragique, à Aru, du côté congolais. Il s'agit de l'un des 19 cas mortels de fièvre de Marburg enregistrés dans l'est de la RDC entre le 1er novembre et le 13 mars.

RDC: La MONUC 'très préoccupée' par les affrontements dans le Kasaï

La mission de l'ONU en RDC (MONUC) a déclaré mercredi qu'elle était 'très préoccupée' par les informations faisant état de combats dans la région d'Idumbe dans le Kasai Occidental, entre le RCD-Goma et les forces de l'Armée patriotique rwandaise (APR) d'un côté et les forces congolaises armées et leurs troupes alliées de la SADC de l'autre. 'Si ces nouvelles sont confirmées, ceci constituerait une sérieuse violation de l'accord de trêve', a déclaré la MONUC dans un communiqué parvenu à IRIN. La MONUC a déjà contacté la Commission militaire mixte (CMM) à Lusaka 'pour qu'ils puissent vérifier ensemble la véracité de ces informations afin de prendre les mesures nécessaires pour éviter une détérioration de la situation', a indiqué le communiqué. Le RCD-Goma a indiqué mercredi qu'il avait pris la ville d'Idumbe et le port voisin de Longakolo après des 'semaines de provocations' par les forces de Kabila. Des sources militaires ont indiqué à IRIN vendredi que le conflit secouant cette région serait particulièrement grave s'il menaçait les communications entre Ilebo et Kananga, par conséquent affectant aussi Mbuji-Mbayi.

RDC: Washington met en garde contre les médias de la haine à l'est

Les Etats-Unis ont averti mercredi qu'ils avaient pris connaissance de l'existence 'de documents écrits et de messages radio extrémistes' pronant la haine et la violence à l'est de la RDC. Selon Washington, il s'agit 'd'un développement dangereux' qui ajoute une autre menace à la paix dans la région des Grands Lacs. Le porte-parole du secrétaire d'Etat James Rubin a appelé tous les chefs religieux, les dirigeants de la société civile, les leaders politiques et du secteur privé à mettre un terme 'à tout langage provocateur et aux actions qui pourraient enflammer les tensions interethniques, et à travailler pour la paix et la réconciliation nationale dans le contexte d'un règlement général de la paix'. M. Rubin a également reproché à la faction rebelle, le Rassemblement congolais pour la démocratie (RCD) d'empêcher l'évêque Kataliko de retourner dans son diocèse à Bukavu. Le séjour forcé et prolongé de Mgr Kataliko à Butembo, au Nord-Kivu, 'sert à aiguiser les sentiments et à exacerber les tensions dans les régions contrôlées par l'opposition de l'est du Congo, notamment dans le Sud-Kivu,' a poursuivi M. Rubin.

RDC: La libération des prisonniers bien accueillie

Les Etats-Unis ont aussi accueilli avec satisfaction ce qu'ils voient comme 'un pas opportun et important vers la réconciliation', la décision du président Laurent-Désiré Kabila de libérer 55 prisonniers politiques en début de mois. Washington l'a exhorté à 'continuer dans cette direction positive en relâchant immédiatement tous les autres prisonniers politiques'.

RDC: Le leader de l'opposition attaque le régime 'répressif'

Le chef de file de l'opposition Joseph Olenghakoy des Forces innovatives pour l'Union et la solidarité (FONUS) a dénoncé le 'système répressif' de Kabila. Interviewé par Radio France Internationale il a apparenté le régime 'à un système qui ne respecte personne, un système qui fait usage de la violence et qui manque d'idées'. Auparavant, il avait donné une conférence de presse à son domicile à Kinshasa en déclarant que Kabila était 'un obstacle majeur à la paix et à l'unité nationale', et a appelé l'ONU à se déployer rapidement pour soutenir l'accord de Lusaka, a rapporté Reuter. Le leader de la FONUS a corroboré la demande formulée la semaine dernière par la consultation nationale à Kinshasa selon laquelle les troupes étrangères devraient quitter le pays, déclarant que les armées zimbabwéennes et rwandaises, notamment, devraient abandonner les régions des mines d'or et de diamants et cesser de piller les ressources congolaises'. Il a lancé un ordre de grève générale pour le 1er avril si les troupes étrangères n'avaient pas quitté la RDC à cette date. M. Olenghakoy a été libéré de prison en juin 1999 après avoir purgé un an d'une peine de 15 ans pour avoir ignoré une interdiction sur les activités politiques.

RDC: Une délégation d'Afrique du Sud va participer à des pourparlers

Une délégation sud-africaine de haut niveau conduite par la ministre des affaires étrangères Nkosazana Zuma devait se réunir vendredi à Lubumbashi, dans la province de Katanga, pour entamer trois jours de pourparlers sur le processus de paix avec les autorités congolaises. Mme Zuma serait accompagnée par le ministre de la défense Mosiuoa Lekota et le ministre de la prévention et de la sécurité Steve Tshwete. Les négociations sont destinées à 'soutenir et à encourager le processus de paix', selon les propos d'un haut responsable sud-africain cités par l'agence Reuter. Mme Zuma a indiqué qu'elle allait en RDC pour discuter 'de questions communes' ainsi que des relations bilatérales qui s'étaient tendues lorsque Kabila avait accusé l'Afrique du Sud de soutenir les rebelles à l'est.

BURUNDI: Le ministre de la défense rencontre Mandela

Le ministre de la défense Cyrille Ndayirukiye a tenu jeudi des discussions à Johannesburg avec le facilitateur du processus de paix, Nelson Mandela, a confirmé vendredi à IRIN l'ambassade burundaise en Afrique du Sud. Elle n'a donné aucun détail sur la rencontre, mais a indiqué que des discussions entre le gouvernement et la faction rebelle, les Forces de défense pour la démocratie (FDD) - qui ont également une délégation en Afrique du Sud - n'étaient pas prévues 'cette fois-ci'. Le bureau de M. Mandela a refusé vendredi tout commentaire. Parallèlement, selon les propos du porte-parole des FDD Jérôme Ndiho, cités par la BBC, des négociations directes entre l'armée et les rebelles étaient nécessaires si le gouvernement voulait la paix. 'La question la plus urgente est le cessez-le-feu, il n'y a pas de temps à perdre dans les pourparlers surpeuplés d'Arusha,' a commenté M. Ndiho, ajoutant que M. Mandela avait raison de prendre un 'chemin direct' en tenant des discussions face à face avec les belligérants.

Nairobi, le 17 mars 2000

[FIN]

[IRIN-CEA: Tél: +254 2 622147 Fax: +254 2 622129
e-mail:irin-cea@ocha.unon.org]

[Les informations contenues dans ce bulletin vous sont parvenues via IRIN, un département d'informations humanitaires des Nations Unies, mais ne reflètent pas nécessairement les vues des Nations Unies ou de ses agences. Si vous réimprimez, copiez, archivez ou renvoyez ce bulletin, merci de tenir compte de cette réserve. Toute citation ou extrait devrait inclure une référence aux sources originales. Les rapports d'IRIN sont archivés sur internet sous : http://www.reliefweb.int/IRIN ]